Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.


Vie locale

Solidarité

49 migrants arrivent dans la Vienne

Seize migrants sont arrivés ce soir à Mignaloux-Beauvoir, dans un bus en provenance de Calais. Trente-trois autres se sont arrêtés à Châtellerault. Dans les deux cas, l'accueil a été très chaleureux.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, l'annonçait en fin d'après-midi : 2 318 migrants ont quitté aujourd'hui la « jungle » de Calais en bus pour rejoindre notamment la Bretagne, la Bourgogne et la Nouvelle-Aquitaine. 49 d'entre eux sont arrivés dans la Vienne ce soir. 33 se sont installés dans d'anciens logements de gendarmes à Châtellerault. 16 autres -15 Soudanais, 1 Afghan- ont intégré un immeuble de Mignaloux-Beauvoir appartenant au centre hospitalier Henri-Laborit. Enthousiaste, le maire de la commune, Gérard Sol, est monté dans le bus sans attendre pour leur adresser ses premiers mots, aidé d'un interprète de langue arabe : « Ne soyez pas inquiets. Vous serez bien accueillis ici. Les habitants de Mignaloux viendront vous aider et nous aussi. »

Un par un, ces hommes plutôt jeunes sont descendus du car sur lequel était floqué le slogan de la compagnie « Au bout de vos rêves ». Sacs sur le dos, ils ont rejoint une grande salle où les attendait une collation. Abdal Baki, Soudanais d'une trentaine d'années, fatigué mais souriant, s'est dit « content d'avoir quitté Calais ». Il espère pouvoir rester en France et compte bien accomplir rapidement toutes les démarches pour obtenir le droit d'asile.

L'équipe d'Audacia va désormais s'attacher à gérer leur quotidien à Mignaloux : « Nous irons du plus urgent au très pratique, explique Raphaël Dexet, l'un des travailleurs sociaux à la manœuvre. Ils sont au chaud, ils doivent maintenant reprendre des forces et on les aidera à remplir les documents pour la demande d'asile. » Les migrants vont aussi bénéficier de cours de français grâce à des bénévoles. 58 habitants de Mignaloux ont répondu à l'appel de la mairie et se sont immédiatement portés volontaires pour donner un coup de main.

Les riverains et l'ensemble des habitants de la commune ont reçu un courrier du maire pour leur expliquer la démarche tandis que, dans le même temps, un tract d'opposants à l'accueil des migrants était déposé dans les boîtes aux lettres. Une rencontre entre les nouveaux voisins devrait avoir lieu dans les prochains jours. Audacia et le CHL espèrent même pouvoir provoquer des échanges avec les autres locataires de l'immeuble, des adultes handicapés insérés au sein de l'Esat Essor.

Gérard Sol a vite brisé la glace en parlant du football, un sport très apprécié par l'ensemble des migrants arrivés à Mignaloux :

 

Cliquez sur la photo pour voir notre reportage en images.

Romain Mudrak le 24/10/16

Les dépêches sur le même sujet:

  • Seize migrants de Calais seront accueillis à Mignaloux-Beauvoir

    22/09/2016

    Après Poitiers, Naintré et Châtellerault, Mignaloux-Beauvoir s'apprête à accueillir des migrants en provenance de la jungle de Calais. Ce quatrième Centre d'accueil et d'orientation (CAO) regroupera seize personnes, qui devraient arriver dans le courant du mois d'octobre. "Lorsque la préfecture de la Vienne nous a informés de son intention d'implanter ce CAO sur Mignaloux, les élus et moi-même avons été unanimes pour faciliter l'accompagnement de ces personnes, indique Gérard Sol, maire de la commune. En temps utile, nous mobiliserons le Centre communal d'action sociale (CCAS) et les associations afin de leur apporter un réconfort humain. Nous sommes fiers de nous élever." Les seize migrants seront hébergés dans un foyer situé sur la zone de Beaubâton et appartenant au CH Laborit. Le bâtiment abrite déjà des travailleurs handicapés de l'Esat Essor. En Nouvelle-Aquitaine, neuf cents nouvelles places en "CAO" doivent être trouvées dans des structures d'hébergement, de manière à recevoir les futurs demandeurs d'asile, sachant que cinq cents sont déjà ouvertes. La jungle de Calais regroupe actuellement plus de 7 000 étrangers, principalement en provenance du Soudan, d'Afghanistan... A la Chauvinerie (Poitiers-Ouest), quarante migrants attendent aujourd'hui que leur dossier soit instruit. Ils sont vingt-cinq dans le même cas à Naintré et vingt à Châtellerault.

  • Châtellerault accueille seize migrants de Calais

    20/05/2016

    Seize migrants de nationalité afghane, partis de Calais ce jeudi, ont été accueillis à Châtellerault par le sous-préfet Ludovic Pacaud. Ils sont hébergés dans des logements loués par l'association Audacia, qui leur assure également un accompagnement social. Cet accueil est organisé le temps que leur situation administrative soit examinée et que des solutions adaptées à leur statut juridique puissent être trouvées.

Programmes de Cinéma Makala Khibula 12 jours

Publicité

Les dépêches

15/12/2017
Basket - Pas d'exploit pour le PB face à Roanne (74-91) Lire la suite
14/12/2017
Futuroscope - Dominique Hummel tirera sa révérence en mars 2018 Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - Le tribunal valide la vente de l'ancien théâtre Lire la suite
13/12/2017
Tennis de table - Le TTACC 86 dompte Saint-Quentin (3-1) Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - La communauté musulmane réagit aux propos de Donald Trump sur Jérusalem Lire la suite
13/12/2017
Vivonne - Un détenu tente d'incendier sa cellule Lire la suite
12/12/2017
Volley - Le Stade s'impose à Nice (3-1) Lire la suite
Archives



    Publicité

    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques