Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.


Vie locale

Restauration

Collèges : les tarifs sont-ils incohérents ?

Depuis deux ans, le Conseil général fixe les tarifs de restauration scolaire des collèges. Des forfaits hétéroclites qui ne tiendraient pas compte de la situation des familles.

De 2,87 € au collège Jules-Verne (Buxerolles) à 4,20 € à Maurice-Bedel (Saint-Gervais). D’un établissement à l’autre, le prix du repas dans les cantines scolaires des collèges varie du tout au tout. Le 24 septembre dernier,  Martine Gaboreau s’en est émue lors de la commission permanente du Conseil général, en charge de valider cette grille tarifaire. « Je regrette surtout que les familles à faibles revenus soient logées à la même enseigne que les autres », insiste la conseillère générale d’opposition (groupe des élus de gauche). Administratrice du collège Pierre-de-Ronsard, l’élue constate que « de plus en plus d’enfants ne mangent pas à la cantine », faute de moyens. « Je propose donc que  nous réfléchissions à un système plus juste, dans lequel le coefficient familial serait pris en compte. » Martine  Gaboreau cite volontiers… la Ville de Poitiers comme exemple à suivre.

Aides d’urgence

De son côté, Henri Colin défend la politique du Conseil général. « Nous faisons en sorte de limiter la progression des tarifs, en tenant compte de critères sociaux, des finances de chaque collège, ainsi que de l’approvisionnement auprès de producteurs locaux », explique le vice-président du Département, en charge de l’Enseignement. Reste que de plus en plus de parents éprouveraient des difficultés à régler la douloureuse. À titre d’exemple, la demipension revient à 424,33€ (174 repas) dans un collège tel que François-Rabelais, à Poitiers. La solution ? Henri Colin conseille aux  familles de s’adresser… au Conseil général en cas de difficulté financière. « Après examen du dossier, nous leur octroyons des aides allant jusqu’à 150 €. » Une manière de compenser « la baisse des fonds sociaux » alloués par l’Etat aux établissements.

 

Arnault Varanne le 12/10/10

Programmes de Cinéma We blew it Chavela Vargas En attendant les hirondelles

Publicité

Les dépêches

16/12/2017
Football - Poitiers renoue avec le succès face à Mérignac Lire la suite
16/12/2017
Volley - Le CEP-Saint-Benoît s'incline face à Mougins (0-3) Lire la suite
15/12/2017
Basket - Pas d'exploit pour le PB face à Roanne (74-91) Lire la suite
14/12/2017
Futuroscope - Dominique Hummel tirera sa révérence en mars 2018 Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - Le tribunal valide la vente de l'ancien théâtre Lire la suite
13/12/2017
Tennis de table - Le TTACC 86 dompte Saint-Quentin (3-1) Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - La communauté musulmane réagit aux propos de Donald Trump sur Jérusalem Lire la suite
Archives



    Publicité

    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques