Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes



Economie

Tourisme

La première carte postale vidéo

La start-up neuvilloise Capela a mis au point un procédé qui permet d’envoyer une véritable carte postale vidéo, à partir d’une application mobile. Le modèle économique est clair. Ne reste plus qu’à séduire les clients et les annonceurs.

Le concept est innovant. A l’aide de l’application « My Emotion Card », vous enregistrez une vidéo souvenir d’une minute sous la forme d’un plan séquence sans montage. Vous écrivez un message, choisissez un visuel dans la photothèque, et c’est parti ! Les destinataires (jusqu’à cinq simultanément) reçoivent dans leur boîte aux lettres, trois ou quatre jours plus tard, une carte postale à deux volets contenant un DVD et un QR code pour lire la fameuse vidéo. La gravure du DVD est effectuée près de Surgères.

Cette idée est sortie tout droit de l’esprit fécond de Joël Gorin. Le gérant de l’agence de création graphique multimédia Via-MG Productions, à Neuville-de-Poitou, s’est récemment fait remarquer pour un film pédagogique sur la boxe, réalisé avec le Poitevin Mahyar Monshipour. Mais au fait, pas trop désuet le DVD ? « C’est un moyen de stockage durable et je parie que le codec de lecture sera toujours valable dans dix ans », estime le chef d’entreprise. Avant d’ajouter : « Cela correspond à une tendance de fond qui pousse les gens à éditer des livres photos, alors qu’ils ont tout sur leur ordinateur. »

Promo touristique
Le modèle économique de Cape- la (26 actionnaires, 50 000€ de capital), créé pour l’occasion, re- pose sur deux jambes. D’un côté, les utilisateurs. La carte postale vidéo est facturée en ligne 4,50€. Sur ce point, la startup espère profiter de la vigueur du marché de la carte postale, dont 200 millions d’exemplaires se sont vendus en 2016. L’application est gratuite sur l’AppStore et Google Play, avec le nom My emotion card. L’autre ressource viendra donc des annonceurs. Si une collectivité ou un parc souscrit à l’innovation, il peut apporter ses images et réserver un encart publicitaire sur le recto de la carte. Attention, pas pour une offre promotionnelle de réduction, mais pour un beau cliché qui donne envie. L’appli géolocalisée pro- pose l’image du site touristique emblématique le plus proche de son lieu de villégiature. « Les utilisateurs deviennent les meil- leurs prescripteurs, assure Joël Gorin. Nous sommes en pleine phase de commercialisation. 1 600 à 2 000 sites sont envi- sagés en France. » Avant un déploiement mondial.

Romain Mudrak le 05/11/17

Programmes de Cinéma In the Fade Belinda L'ultime razzia

Publicité

Les dépêches

17/01/2018
Santé - L'ARS annonce plusieurs nouveaux cas de tuberculose dans la Vienne Lire la suite
17/01/2018
Sécurité routière - 14 permis retirés le week-end dernier Lire la suite
16/01/2018
Basket - Le PB s’incline à Blois (71-78) Lire la suite
16/01/2018
Châtellerault - Un collégien décède pendant un cours de sport Lire la suite
16/01/2018
Parkings du CHU : la CGT appelle à un rassemblement vendredi Lire la suite
14/01/2018
Châtellerault - Un homme interpellé avec trois doses de cocaïne Lire la suite
13/01/2018
Volley - Le SPVB s'incline face à Tourcoing (1-3) Lire la suite
Archives

    Publicité


    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques