Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Vendredi 27 juillet - 21h Venez observer l'éclipse de Lune à Sèvres-Anxaumont (accès route de Bignoux, chemin de la déchetterie).

Société

Politique

Conseil de Grand Poitiers - Pas d'opposition, pas de débat

Pas un seul éclat de voix, pas un mot plus haut que l’autre… Le conseil de Grand Poitiers (*) s’est déroulé ce soir dans un climat très calme. Une fois n’est pas coutume, aucune figure de proue de l’opposition poitevine n’était présente.

Jacqueline Daigre (LR) a décidé de faire un « break » après les Législatives. De leur côté, Christiane Fraysse et Jacques Arfeuillère, les deux élus d'Osons Poitiers ont étudié les délibérations et même rédigé en amont leurs interventions, mais ont finalement boycotté la séance. Ils avaient pourtant prévu de s’exprimer sur les demandes de dérogation des obligations relatives à la loi de Solidarité et renouvellement urbain. Douze communes de Grand Poitiers comptent en effet plus de 3 500 habitants et sont donc concernées par l’obligation de disposer d’au moins 20% de logements sociaux. Seules deux d’entre elles (Poitiers et Chasseneuil-du-Poitou) y sont parvenues. « Nous sommes évidemment pour la mixité sociale, l’esprit de la loi est intelligent, mais sa mécanique est parfois inapplicable pour des raisons techniques ou financières, explique Dominique Clément, maire de Saint-Benoît, qui ne satisfait pas aux obligations de la loi SRU. Il est important de trouver un système plus pertinent et plus efficace. » Cette délibération a été adoptée à l’unanimité.

Les 3 000€ accordés à la Chambre de commerce et d’industrie de la Vienne pour «La Nuit des Réseaux» auraient également pu susciter le débat. Mais en quarante-cinq secondes chrono, la délibération a été présentée et votée.

L’avance de subvention en faveur de l'association « Technopole Grand Poitiers » a fait l’objet d’une déclaration du président sur cet « élément d’attractivité considérable », mais aucune question n’a été soulevée sur la pertinence ou le financement du projet. Reste à savoir si le boycott d’Osons Poitiers fera évoluer la méthode ou si les élus auront pris goût aux conseils qui durent moins de cinq heures… sans débat.    

(*) Par décret de la Préfecture, Grand Poitiers deviendra officiellement demain, samedi 1er juillet, une communauté urbaine.  

Florie Doublet le 30/06/17

Programmes de Cinéma Place publique Plaire, aimer et courir vite Professeur Balthazar

Publicité

Les dépêches

19/07/2018
10 bougies pour le festival Zaka Lire la suite
19/07/2018
Basket/Pro B - Jay Threatt de retour aux affaires à Poitiers Lire la suite
19/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
18/07/2018
Quand Le Gorafi se paie (gentiment) Poitiers Lire la suite
17/07/2018
Faits divers - Près de 20 kg de résine de cannabis saisis près de Vivonne Lire la suite
17/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
16/07/2018
Le projet de village de marques à Sorigny rejeté par la CDAC Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité
      les rubriques informations pratiques