Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.
  • usqu’au 10 novembre, « Rabelais, si tu revenais ? », au musée Sainte-Croix, à Poitiers.
  • Jusqu'au 27 octobre, exposition et démonstrations d'Andrée Bienfait, Gisèle Hurtaud, Lyse Lheritier, Johann Mouclier, à la galerie Rivaud.

Vie locale

tendances

Un bras levé pour la Nuit des musées

La 13e  Nuit des musées se déroule, ce samedi, dans toute l’Europe. À Poitiers, Sainte-Croix ouvre ses portes à tous les publics et toutes les formes d’art, dont le théâtre avec l’intrigante pièce « Mon Bras ». D

Du théâtre dans un musée, il fallait oser, Studio Monstre l’a fait. Ou plutôt va le faire. Samedi, à l’occasion de la Nuit des musées, la compagnie poitevine jouera la première de « Mon Bras », une pièce contemporaine de l’auteur Tim Crouch. « C’est l’histoire d’un jeune garçon qui décide, un jour, de lever son bras vers le ciel pour ne plus jamais le baisser, explique Théophile Sclavis, comédien de Studio Monstre. Malgré lui, il devient une icône de l’art contemporain. » La pièce, sorte d’« Ovni théâtral », questionne justement notre rapport à l’art, mais aussi à l’autre. « Le personnage entre dans le monde adulte en affirmant et en développant sa singularité. Il construit son identité, résume le comédien. Nous avons d’ailleurs travaillé avec des classes de seconde sur la manière dont les jeunes traversent la période de l’adolescence. C’était très instructif. » µ

" Ceci est une histoire vraie"

 Pendant quarante-cinq minutes, Théophile va jouer avec les codes de l’art contemporain, s’en amuser pour mieux les critiquer. « Ce n’est pas un hasard si la première de « Mon Bras » se tient dans un musée », détaille-t-il. Seul en « scène », le comédien devient lui-même un élément de la galerie du musée. Une manière de « se jouer des frontières » entre les différentes formes d’arts. « Nous aimons brouiller les pistes, déclare l’artiste. D’ailleurs, avant le début du spectacle, le public pourra lire un panneau « Ceci est une histoire vraie ». Bien sûr, c’est un clin d’œil à l’œuvre de Magritte (« Ceci n’est pas une pipe », ndlr), mais aussi une façon d’aiguiser la curiosité des visiteurs. Ne croyez pas toujours ce que vous voyez ! »

Florie Doublet le 19/05/17

Toute la programmation
• 20h et 22h, « Mon Bras », par la compagnie Studio Monstre.
• 20h et 22h, concert de Gaspar Claus, violoncelliste, et de Pedro Soler, guitariste.
• De 20h à minuit, concert et projections numériques par les associations Technogramma et Capsule, de l’Ecole européenne supérieure de l’image de Poitiers.
• De 20h à 22h30, contes du Poitou, à écouter allongé ou assis (pour les petits et les grands).
• De 21h à 22h, interventions d’élèves des lycées Aliénor-d’Aquitaine (slam) et de Saint-Jacques-de-Compostelle (saynètes en anglais ou théâtralisées), devant les œuvres du musée.
Accès libre et gratuit. Renseignements auprès du musée Sainte-Croix au 05 49 41 07 53.
Programmes de Cinéma Happy End Kiss & Cry L'Atelier

Publicité

Les dépêches

18/10/2017
Poitiers - L'accueil périscolaire perturbé demain Lire la suite
17/10/2017
Volley - Le Stade s'impose au bout du suspense (3-2) Lire la suite
16/10/2017
Travailleurs détachés : le rapport adopté par la commission Emploi du Parlement européen Lire la suite
15/10/2017
Rugby - Le Stade relève la tête à Parthenay Lire la suite
14/10/2017
Football - Le PFC reste à quai face à Niort Lire la suite
14/10/2017
Volley - Le CEP/Saint-Benoît s'incline à Mougins (0-3) Lire la suite
13/10/2017
Parkings payants au CHU : une manifestation vendredi prochain Lire la suite
Archives

    Publicité


      les rubriques informations pratiques