Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • • Jusqu’au 13 juillet, « Quand l’architecture efface le handicap », à la Maison de l’Architecture.

Sortir

Loisirs

Elle brise la coquille

Pour Pâques, vous pouvez vous-même décorer des œufs... ou découvrir le travail de Véronique Kohlmann-Rivière. La céramiste poitevine utilise des coquilles pour créer des mosaïques originales.

Vous ne les verrez pas dans votre jardin pour Pâques. Les coquilles d’œufs de Véronique Kohlmann-Rivière ne seront même pas décorés avec de la peinture à l’eau comme le veut la tradition. « On peut faire tellement d’autres choses », assure la créatrice poitevine. Depuis plus de vingt ans, elle utilise ce matériau pour créer des fresques et des mosaïques qui ornent sculptures, bijoux et poteries nés de son imaginaire.

Un à un, elle colle les éclats colorés (blanc pour les œufs d’oie, vert pâle pour ceux de cane, du rose au brun pour ceux de poule...) et associe des morceaux de métaux, d’assiettes, d’ardoises, mais aussi des galets, des fleurs, des plumes, des émaux de faïence... Véronique expérimente et suit simplement ses envies. « Je me nourris de ce que je ressens, de ce que je vois, de ce que je vis, assure-t-elle. J’aime ce que ne font pas les autres. » L’artiste déborde toujours d’idées. « Chaque matin, je prends un crayon et je dessine ce à quoi j’ai pensé la veille. Je me lance de nouveaux challenges. »

Recoller les morceaux

La « presque » sexagénaire a toujours été une « manuelle ». « Je suis la petite-fille d’Etienne Kohlmann, architecte issu de l’école Boulle et directeur des éditions du Studium Louvre. Ma grand-mère tenait un atelier de couture. J’ai baigné dans cet univers. Je sais tout faire ou presque : peinture sur bois, crochet, tissage, couture, tricot... » Elle a mis ses talents au service de l’association « Un Hôpital pour les enfants », en proposant des ateliers créatifs avec de jeunes myopathes et traumatisés crâniens hospitalisés au CHU de Poitiers.

Toujours débordante d’énergie, Véronique puise dans son travail de la terre et des coquilles un moyen de « s’enraciner ». « Cela me procure un grand bien-être, un lâcher-prise. Je pratique également la méditation, c’est totalement complémentaire. »

Contacts : 06 78 57 56 99, contact@kohlmann-riviere.com, kohlmann-riviere.com
Boutique Pièces uniques, à Saint-Benoît.

Florie Doublet le 17/04/17

Programmes de Cinéma Molly Monster Moonlight Nos Patriotes

Publicité

Les dépêches

23/06/2017
Lycées - Force ouvrière menace la rentrée scolaire en ex-Poitou-Charentes Lire la suite
22/06/2017
Futuroscope - Les salariés de Dikéos lèvent le camp Lire la suite
22/06/2017
Carte scolaire : les dernières décisions avant la rentrée Lire la suite
22/06/2017
Sécheresse - Poitiers restreint l'usage de l'eau Lire la suite
22/06/2017
Justice - La ferme aux 1 200 taurillons remise en cause Lire la suite
22/06/2017
Force ouvrière dénonce la gestion de la canicule dans les collèges Lire la suite
22/06/2017
Futuroscope - Les salariés de Dikéos menacent le concert NRJ des 30 ans Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques