Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.


Vie locale

Solidarité

Un Noël avec des étudiants étrangers

Le « Noël solidaire » de Poit’étrangers est relancé cette année. Des bénévoles poitevins vont accueillir des étudiants internationaux le temps d’un repas. Et souvent plus.

Que faites-vous pour Noël ? Certains ont prévu d’aller déjeuner en famille, d’autres en profitent pour partir en vacances… De son côté, Hélène a invité trois étudiants étrangers à partager sa table le dimanche 25 décembre. Deux Ivoiriens et un Algérien. « C’est ma mère qui m’a fait découvrir ce dispositif. J’aime bien partager des expériences, mes enfants aussi. Cette ouverture nous permet d’en apprendre beaucoup sur d’autres modes de vie, d’autres cultures. »

Chaque année, des dizaines de jeunes gens restent à Poitiers pour les fêtes de fin d’année, faute de moyens pour rejoindre leur famille à l’autre bout du monde. C’est pourquoi la ville de Poitiers a lancé l’opération « Noël solidaire » en parallèle du dispositif Poit’étrangers.

Une seconde maman

Des bénévoles poitevins accueillent des étudiants chez eux, le temps d’un repas, d’une sortie ou selon leur convenance. Hélène et ses deux enfants adolescents n’en sont pas à leur première expérience. L’année dernière, ils ont reçu Armand, un Camerounais de 24 ans avec qui ils ont dégusté du crocodile : « C’est une tradition dans ma famille. On découvre un plat qu’on n’a pas l’habitude de manger ! Et ensuite, on se fait une partie de jeu de société. » De surcroît, pour le réveillon de l’an dernier, sa sœur est rentrée du Japon où elle avait vécu pendant cinq ans. Autant dire que l’ambiance était multiculturelle…

Claudine, elle, se souvient bien de son Noël 2015. Pour le déjeuner du 25 décembre, cette mère de famille a reçu Changwei, un Chinois, Hamza, un Tunisien, et Alma, une Syrienne, particulièrement touchée par la situation de son pays. « On en parle encore et quand elle n’est pas bien, elle m’appelle. Je suis un peu comme sa seconde maman en France. » Claudine est restée en contact avec ses trois invités. Elle a même prêté sa voiture et ses bras pour un déménagement. « Sinon, ils auraient transporté leurs affaires en bus ! » Le week-end prochain, elle compte bien récidiver en accueillant Ismaël du Bénin, Pierre de Côte d’Ivoire et peut-être aussi Anna de Moldavie et Sarah, originaire d’Egypte.

Si vous êtes intéressés pour accueillir des étudiants, cette année ou l'année prochaine, renseignez-vous au 05 49 52 36 22 ou au 05 49 52 37 77.

Romain Mudrak le 21/12/16

A lire également :

Programmes de Cinéma Mémoires d'un condamné Le mystère Picasso Le salaire de la peur

Publicité

Les dépêches

15/12/2017
Basket - Pas d'exploit pour le PB face à Roanne (74-91) Lire la suite
14/12/2017
Futuroscope - Dominique Hummel tirera sa révérence en mars 2018 Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - Le tribunal valide la vente de l'ancien théâtre Lire la suite
13/12/2017
Tennis de table - Le TTACC 86 dompte Saint-Quentin (3-1) Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - La communauté musulmane réagit aux propos de Donald Trump sur Jérusalem Lire la suite
13/12/2017
Vivonne - Un détenu tente d'incendier sa cellule Lire la suite
12/12/2017
Volley - Le Stade s'impose à Nice (3-1) Lire la suite
Archives



    Publicité

    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques