Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.


Société

Social

Les agents du Cned défient leur directeur général

Les agents du Cned manifestaient, ce matin, devant le siège social de l'établissement, sur la Technopole du Futuroscope. Ils s'opposent à la gouvernance du directeur général, Jean-Charles Watiez.

Le personnel du Centre national d'enseignement à distance (Cned) est en grève aujourd’hui. Ils étaient une cinquantaine, ce matin, à manifester devant le siège de l'établissement, situé sur la Technopole du Futuroscope. « L’écart est immense entre l’apparente bienveillance du directeur général Jean-Charles Watiez et les conditions réelles de travail », confie un agent. D’après les manifestants, le climat social est tel que « les arrêts de travail ne cessent d’augmenter et les directeurs de service démissionnent, plus ou moins de manière contrainte ».

Un blog titré « Defendons le Cned », mis en ligne en fin de semaine dernière, accompagné d’un compte Twitter, révèle, non sans une forme de cynisme les conditions de travail des agents.    


Jean-François Rolland, secrétaire régional de l’Unsa, met en avant «  des décisions prises sans concertation, des externalisations d’activités sans étude d’impact, une gestion des ressources humaines calamiteuse et une véritable souffrance des agents ».

Philippe Certin a une toute autre lecture de la situation. « Lorsque Jean-Charles Watiez est arrivé au Cned, il a suivi les préconisations du Contrôle général économique et financier, assure le directeur des fonctions « supports ». Il a donc mis en place une gouvernance « resserrée », répartie en différents blocs de compétences, tels que le contenu des formations, les ressources humaines… Cette nouvelle organisation a été présentée au personnel au cours de plusieurs réunions, mais peut-être aurait-il fallu encore davantage d’échanges les uns avec les autres… »  

Quant aux accusions de « climat social dégradé », Philippe Certin se montre sceptique…  



Il parle plutôt de « climat de grande exigence ». « Nous devons être encore plus performants. On ne peut pas continuer à travailler comme on le faisait il y a dix, quinze ou vingt ans. »  Rappelons qu’en 2013, la Cour des Comptes avait qualifié le Cned d’« établissement inadapté à la formation en ligne ». Entre 1998 et 2002, il avait perdu perdu la moitié de ses inscrits, de 402 000 à 202 000. Ils sont désormais 243 000.

Florie Doublet le 23/11/16

Programmes de Cinéma We blew it Chavela Vargas En attendant les hirondelles

Publicité

Les dépêches

16/12/2017
Football - Poitiers renoue avec le succès face à Mérignac Lire la suite
16/12/2017
Volley - Le CEP-Saint-Benoît s'incline face à Mougins (0-3) Lire la suite
15/12/2017
Basket - Pas d'exploit pour le PB face à Roanne (74-91) Lire la suite
14/12/2017
Futuroscope - Dominique Hummel tirera sa révérence en mars 2018 Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - Le tribunal valide la vente de l'ancien théâtre Lire la suite
13/12/2017
Tennis de table - Le TTACC 86 dompte Saint-Quentin (3-1) Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - La communauté musulmane réagit aux propos de Donald Trump sur Jérusalem Lire la suite
Archives



    Publicité

    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques