Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.


Société

Faits divers

Le forcené de la gare n'était pas armé

L'homme qui s'était retranché, vers 13h, dans une chambre de l'hôtel Continental de la gare,vient d'être interpellé par les forces de l'ordre.

Plus de peur que de mal pour les riverains du quartier de la gare. Coupée depuis 13h30, la base du boulevard Solférino vient d'être rouverte à la circulation, après que la police a réussi à interpeller l'individu retranché, deux heures durant, dans une chambre de l'hôtel Continental. 

Après de longues négociations, et alors même que le GIPN de Bordeaux se trouvait sur la route le menant vers Poitiers, les policiers ont fini par ramener à la raison le forcené et l'interpeller sans heurt. Ce dernier, suivi par le passé pour divers troubles psyschiatriques, avait hurlé par la fenêtre qu'il était armé, semant l'inquiétude dans le voisinage. Aucune arme n'a toutefois été trouvée dans la chambre qu'il occupait.


Programmes de Cinéma Les Conquérantes Makala Marvin ou la belle éducation

Publicité

Les dépêches

17/12/2017
Volley - Le SPVB s'incline au tie-break face à Montpellier Lire la suite
17/12/2017
Yves Bouloux, nouveau sénateur de la Vienne Lire la suite
17/12/2017
Quatre cambrioleurs de l'Aisne interpellés par les gendarmes de la Vienne Lire la suite
16/12/2017
Football - Poitiers renoue avec le succès face à Mérignac Lire la suite
16/12/2017
Volley - Le CEP-Saint-Benoît s'incline face à Mougins (0-3) Lire la suite
15/12/2017
Basket - Pas d'exploit pour le PB face à Roanne (74-91) Lire la suite
14/12/2017
Futuroscope - Dominique Hummel tirera sa révérence en mars 2018 Lire la suite
Archives



    Publicité

    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques