Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • 20 et 21 octobre Poitou Ukulele Festival. Samedi à 11h: Bassoukou Swing à la médiathèque de Smarves. 20h: Jane For Tea; Nico’o & The Kapiolani Boyz à la Passerelle (Nouaillé-Maupertuis). Dimanche à 17h à Aslonnes : Ukestok ! par Le S.O.U.K. (Street Orchestra Ukulele Klub) street Band humoristique et spectaculaire de ukulélé ! Plus d'infos : passerelle86.fr
  • Sam. 20 oct. à 19h Hockey sur glace - Seniors D3 : Poitiers-Rennes 2. A la patinoire.

Economie

Transports

Financement du BHNS : Alain Claeys « pas inquiet »

La suspension de l’éco-taxe peut-elle remettre en cause le Bus à haut niveau de service (BHNS) poitevin ? Le président de Grand Poitiers répond par la négative, chiffres à l’appui. Eric Duboc n’est pas du même avis…

Centre Presse puis France Info ont dévoilé l’information. La suspension de l’éco-taxe engendrera, dès 2014, un manque à gagner de 450M€ pour l’Etat. Une manne qui devait servir à abonder le financement de 120 projets locaux de tramways, Bus à haut niveau de service... À l’instar de Niort ou La Rochelle, Grand Poitiers a répondu à l’appel à projets national du ministère des Transports, sollicitant une subvention à hauteur de 5M€. « La troisième phase comprend la réalisation de 8,5km de voirie, de onze stations de voyageurs entre Pâtis et Demi-Lune et de trois parcs relais comprenant 740 places de stationnement », rappelle Alain Claeys.

Le coût de cette troisième étape -après le viaduc et l’aménagement de 2,5km de voirie pour 38M€- s’élève à 37M€. «La somme demandée dans le cadre du Grenelle de l’environnement ne représente que 8% du total, nous espérons obtenir entre 2 et 3M€ », abonde le président de Grand Poitiers. Qui ne se dit « pas inquiet » sur la décision du ministère des Transports, sachant que ce n’est qu’un élément du financement. Grand Poitiers a également sollicité l’Etat via le Fnadt et l’Europe, par l’entremise du Feder. Autrement dit, même si le robinet du Grenelle de l’environnement se refermait précipitamment, le BHNS poitevin ne serait pas pour autant plombé. « Nous avons des capacités d’emprunts, notamment avec la signature de la convention avec la Caisse des dépôts. »

Eric Duboc pas sur la même ligne


En dépit des chiffres avancés par le maire sortant, son adversaire dans la course aux Municipales ne suit pas le même raisonnement. Pour Eric Duboc (NPCP), « le BHNS est mort ». « Le projet emblématique du maire sortant vient d'être enterré par ses amis du Gouvernement… », poursuit le centriste. Qui considère que le BHNS ne pourra pas voir le jour « sans une forte augmentation des impôts des Poitevins et des entreprises ». « Des propos de campagne », rétorque Alain Claeys. A signaler que le député est membre de la commission sur les modalités de l’application de… l’éco-taxe, à laquelle il est favorable. À l’en croire, ladite commission rendra ses conclusions dans les deux ou trois mois à venir.
 

Arnault Varanne le 05/03/14

A lire également :

Programmes de Cinéma Plaire, aimer et courir vite Soirée BobbyPills Thunder Road

Publicité

Les dépêches

15/10/2018
Autoroute Poitiers-Limoges : les études de faisabilité sont lancées Lire la suite
14/10/2018
Rugby : victoire du Stade poitevin Lire la suite
14/10/2018
Politique : Romain Bonnet élu président de la fédération LR de la Vienne Lire la suite
14/10/2018
Poitiers : décès d'un inspecteur général de l'Education nationale Lire la suite
13/10/2018
Volley-Ball - Victoire du Stade poitevin face à Chaumont Lire la suite
13/10/2018
Motoball - Le MBC Neuville s'impose face à Carpentras Lire la suite
13/10/2018
Basket/Pro B - Défaite cruelle du PB86 en prolongation Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques