Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Vendredi 27 juillet - 21h Venez observer l'éclipse de Lune à Sèvres-Anxaumont (accès route de Bignoux, chemin de la déchetterie).

Vie locale

Conseil régional

Mia au cœur de la session

Le redressement judiciaire de Mia Electric a, encore une fois, monopolisé l’attention des élus régionaux, cet après-midi, lors de la session, qui détaillait aussi les grands projets d’aménagement du territoire jusque 2020.

« Fiasco », « pari perdu », « clientélisme »… A l’occasion de la session du Conseil régional, l’opposition n’a pas manqué de critiquer le choix de Ségolène Royal après le redressement judiciaire de Mia Electric. « Quand le volontarisme politique est confronté à la réalité économique, il faut faire un choix, même si choisir, c’est souffrir », a commenté Henri de Richemont. Olivier Chartier a invité la président du Conseil régional a « faire son deuil » de sa promesse électorale. De son côté, Philippe Rabit a comparé Ségolène Royal a un « marchand de rêves » face à des « salariés aveuglés, otages d’une promesse électorale ».

 
Bref, le dossier Mia a largement dominé les débats de cette première session de l’année. Mais cette réunion était également l’occasion de présenter les grandes lignes du contrat de plan Etat-Région 2014-2020. Fait inédit, la collectivité a accepté d’investir 70M€ sur sept ans dans les… routes. Jusqu’à présent, le rail était toujours préféré à ces infrastructures. Toutefois, l’opposition s’est abstenue, considérant l’investissement « trop faible ».
 
Petites communes à la 4G
Le haut-débit est aussi au cœur de ce CPER. « Au siècle dernier, les petites communes avaient été les dernières à bénéficier de l’eau potable et de l’électricité. Cette fois, nous n’attendrons pas les opérateurs pour proposer la 4G », a clamé Ségolène Royal. Le déploiement se fera lentement tout de même. « Sur les 200M€ fléchés, seuls 4M€ seront débloqués dès 2014 », relève Olivier Chartier.
 
 
Tension dans la majorité
« Alors que nous avons pris toute notre place dans les travaux du Conseil régional, nous avons aujourd’hui des difficultés à exercer notre mandat dans de bonnes conditions », assure, dans un communiqué reçu cet après-midi, Françoise Coutant, porte-parole d’Europe-Ecologie-Les Verts. Avant de préciser : « Nos délégations de référents de territoire nous ont été retirées depuis notre abstention lors du vote du rapport sur les contrats de territoire. » Plusieurs élus n’auraient pas été invités récemment à des rendez-vous incontournables. L’apparition du volet routier dans le CPER a tout juste été compensée par l’attribution d’une enveloppe de 36M€ dédiée à l’intermodalité. Il semble que la tension monte entre les membres de la majorité régionale.
Romain Mudrak le 14/02/14

Programmes de Cinéma Professeur Balthazar La sorcière dans les airs L'Île aux chiens // en version française

Publicité

Les dépêches

19/07/2018
10 bougies pour le festival Zaka Lire la suite
19/07/2018
Basket/Pro B - Jay Threatt de retour aux affaires à Poitiers Lire la suite
19/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
18/07/2018
Quand Le Gorafi se paie (gentiment) Poitiers Lire la suite
17/07/2018
Faits divers - Près de 20 kg de résine de cannabis saisis près de Vivonne Lire la suite
17/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
16/07/2018
Le projet de village de marques à Sorigny rejeté par la CDAC Lire la suite
Archives



    Publicité
      les rubriques informations pratiques