Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.
  • usqu’au 10 novembre, « Rabelais, si tu revenais ? », au musée Sainte-Croix, à Poitiers.
  • Jusqu'au 27 octobre, exposition et démonstrations d'Andrée Bienfait, Gisèle Hurtaud, Lyse Lheritier, Johann Mouclier, à la galerie Rivaud.

Enquête


Insolite :

Un ballon spatial lancé depuis la Technopole

À 13h45, un drôle d'engin s'est envolé au-dessus de la Technopole du Futuroscope... Neuf étudiants de l'école d'ingénieurs Isae-Ensma ont lâché un ballon stratosphérique d'une envergure de deux mètres pour une expérience scientifique.

"5, 4, 3, 2, 1… Lâchez tout !". En quelques secondes, le ballon s'envole vers les confins de l'espace. Ce soir, les étudiants de l'Ensma pourront récolter des données sur le rayonnement solaire dans l'atmosphère. La nacelle embarquée sur la ballon contient plus de deux kilos d'équipement scientifique : capteurs, appareil photo, sondes… « Nous allons notamment avoir une idée de la nocivité des rayons gammas pour les pilotes de ligne », explique Alexandre Kling. La dernière thèse scientifique sur ce sujet date de 1960 !

Le Centre National des Etudes Spatiales (Cnes), autrement dit la "NASA française", s'est penché sur leur projet. Il a mis à disposition des étudiants le « Spatiobus ». Ce véhicule enregistre, via une antenne satellite, les mesures et données transmises par le ballon. L'association nationale « Planête science » a, elle aussi, mis sa pierre à l'édifice en suivant de près l'avancement du projet. Elle assurera également la diffusion du rapport d'expérience, via sa base de documentation scientifique.

Des passionnés de l'espace
Ce projet ne s'inscrit pas directement dans le cadre du cursus d'études. "Nous sommes tous des passionnés de l'espace, nous avons travaillé sur notre temps libre", explique Alexandre. Le ballon devrait atteindre 30 000 mètres d'altitude. La baisse de pression le fera éclater et la nacelle retombera logiquement à terre. A quel endroit ? C'est encore un mystère. Pas de panique, elle ne devrait pas s'écraser violemment sur vos hortensias puisqu'un parachute se déploiera lors de la descente. Les jeunes scientifiques comptent sur le traceur radar pour récupérer leur trésor.

Florie Doublet le 19/04/12

Reportage photo
Programmes de Cinéma Les Petites Voix Happy End Detroit

Publicité

Les dépêches

18/10/2017
Poitiers - L'accueil périscolaire perturbé demain Lire la suite
17/10/2017
Volley - Le Stade s'impose au bout du suspense (3-2) Lire la suite
16/10/2017
Travailleurs détachés : le rapport adopté par la commission Emploi du Parlement européen Lire la suite
15/10/2017
Rugby - Le Stade relève la tête à Parthenay Lire la suite
14/10/2017
Football - Le PFC reste à quai face à Niort Lire la suite
14/10/2017
Volley - Le CEP/Saint-Benoît s'incline à Mougins (0-3) Lire la suite
13/10/2017
Parkings payants au CHU : une manifestation vendredi prochain Lire la suite
Archives

    Publicité


      les rubriques informations pratiques