Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes


Enquête


Loisirs :

"The Escape League" fait sauter la banque

Fin novembre, un nouvel escape game (*) a ouvert ses portes à Poitiers. « The Escape League » fait déjà le plein de joueurs prêts à relever la mission « Braquage à la Française ». En moins de soixante minutes, évidemment…

Vous avez soixante minutes -et pas une de plus- pour braquer la banque la plus sécurisée de Poitiers. Si vous y parvenez, Max, malfrat légendaire et ennemi public numéro 1, pourra se venger de l’inspecteur de police responsable de sa chute. En cas d’échec, votre boss restera à l’ombre jusqu’à sa mort. Et vous aussi…  

Ce scénario est celui de « Braquage à la Française », la première salle de « The Escape League », situé en plein centre-ville, près du palais de justice.  Ce nouvel escape game (*) a ouvert ses portes fin novembre. Il s’agit de la sixième enseigne du genre implantée à Poitiers. Pour autant, les gérants ne craignent pas la concurrence « Nous sommes déjà allés rendre visite à nos confrères et avons même testé certaines salles, affirment Olivier Goarin et Marion Poupart. Chacun propose un univers différent. »

Les règles du jeu, elles, restent les mêmes. En équipe, vous devez résoudre des énigmes et des défis logiques dans des décors dignes de studios hollywoodiens. De nombreux escapes game ont d’ailleurs été monté avec l’aide de véritables scénographes. De leur côté, Olivier et Marion ont fait appel à un ébéniste poitevin pour créer la fameuse « porte blindée » de la banque. « Certains objets présents dans la pièce viennent également de notre entourage, ajoutent-ils. Nous avons beaucoup travaillé pour mettre en place tous les mécanismes du jeu et créer une ambiance. » Bande son,  objets insolites, casse-tête, cadenas à code… Chaque détail compte pour que les joueurs se mettent réellement dans la peau de braqueurs. « Certains s’y croient vraiment et retournent complètement la salle ! D‘ailleurs, il va falloir que je songe à fixer les meubles », sourit Olivier.

Un peu plus de la moitié des équipes accomplissent la mission. «  Le secret, c’est la communication. Dès qu’on trouve un indice, il faut le dire aux autres membres. »  En mars prochain, « The Escape league » ouvrira une deuxième salle baptisée « Le trésor d’Aliénor ». « Le Palais des Comtes de Poitou, qu’elle a fait bâtir, abrite les anciens appartements de la Reine aux deux couronnes et surtout le secret de son trésor. Partez à sa recherche, mais attention, il faudra être vigilant pour ne pas attirer l’attention… »

(*) Jeu d’évasion. Le scénario de "Braquage à la Française" a été créé par l'enseigne "The Game"

« The Escape League » offre une place au gagnant du quizz « Rétro 2017 » concocté par le 7. Vous avez jusqu'au 1er janvier pour participer ! 
Florie Doublet le 13/01/18

Reportage photo
Programmes de Cinéma L'Île aux chiens // en version française Nous, les intranquilles La Révolution silencieuse

Publicité

Les dépêches

09/12/2018
Volley - Ligue A : victoire de Poitiers face à Montpellier Lire la suite
08/12/2018
Hockey sur glace - D3 : nouvelle victoire pour les Dragons Lire la suite
08/12/2018
Basket/ProB - Le PB86 battu sur le fil à Caen (85-86) Lire la suite
07/12/2018
Manifestations : la préfecture prend des mesures de précaution Lire la suite
07/12/2018
Route du Rhum : le Poitevin Christophe Souchaud est arrivé Lire la suite
06/12/2018
Avocats : appel à la mobilisation le 12 décembre Lire la suite
04/12/2018
Volley-ball - Challenge Cup : Poitiers s'impose face à Saaremaa Lire la suite
Archives

    Publicité


      les rubriques informations pratiques