Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • Sam. 1er sept Braderie dans le centre-ville de Poitiers.
  • 25 août Festivités de fin d'été au parc de la citoyenneté de Saint-Eloi (Poitiers) à partir de 17h. Jeux, structure gonflable, restauration, concert gratuit NoSpoon (21h).

Enquête


Innovation :

Un soutien-gorge à dessein

Tout juste diplômés de l’IAE de Poitiers, Adèle Renaud et Paul Chaigne ont fondé leur propre boîte. Hide a Moon commercialise un soutien-gorge pour les femmes en quête de liberté dans les soirées.

Il y a quinze jours, Adèle et Paul ont eu une jolie surprise en forme de chèque (2 500€). Ils ont remporté l’un des prix Pépites de la Nouvelle-Aquitaine, qui récompense les étudiants entrepreneurs (*). Les néo-dirigeants d’Hide a Moon apprécient cet encouragement à sa juste valeur, eux qui développent leur projet depuis plus d’un an. Tout est parti d’un stage à Lyon pour les deux diplômés de l’IAE de Poitiers. « Nous sortions souvent sur les péniches du bord de Rhône. Et un soir, Adèle m’a dit : Pourquoi personne n’a inventé un soutien-gorge avec des rangements ? » Plutôt que d’attendre que les marques de lingerie créent le leur, ils ont foncé !

Leur prototype a vu le jour grâce à un financement participatif -4 500€ récoltés sur jadopteunprojet.com- et les premiers modèles seront bientôt à commander à partir d’une deuxième plateforme de crowdfunding, Ulule. « Le soutien-gorge sera à 58€, l’ensemble avec une culotte 78€ et avec deux culottes, 88€. Nous sommes sur des produits de qualité, tous les tissus sont français et la fabrication est au Portugal », développe Adèle.



Clé, carte d’identité, carte bancaire, passeport… Le « Hide a moon » à l’accent déjà international se révèle très pratique pour toutes ces dames, pas seulement les plus jeunes. « Nous avons eu beaucoup de retours d’expériences de femmes de tous âges », confirme Adèle. Les fondateurs de la SAS planchent déjà sur d’autres produits. La semaine passée, ils ont organisé deux soirées de lancement à Nantes et Poitiers, histoire de mettre en lumière leur « soutien-gorge sexy et pratique ».

(*) Ils ont également reçu 3 300€ de la Fondation université de Poitiers. Photo Mickaël Planès

 

Arnault Varanne le 10/11/17

Programmes de Cinéma Nous, les intranquilles La Révolution silencieuse Plaire, aimer et courir vite


Les dépêches

19/08/2018
Football/National 3 - Chauvigny s'impose à Pau ! Lire la suite
18/08/2018
Football/National 3 - Poitiers démarre fort, Montmorillon accroché Lire la suite
18/08/2018
Cyclisme - Et de trois pour Coralie Demay ! Lire la suite
16/08/2018
119 excès de vitesse le week-end dernier Lire la suite
16/08/2018
Volley - Marc Zopie signe au SPVB Lire la suite
14/08/2018
Civitas choisit la Vienne pour sa première université d'été Lire la suite
14/08/2018
Le Stade poitevin crée une section de foot féminin Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques