Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes



Enquête


Biennale :

Le rendez-vous de l’éducation nouvelle

Le fondateur de Mediapart Edwy Plenel et l’ancien directeur de l’Institut national de recherche pédagogique Philippe Meirieu feront partie des invités de la première biennale internationale de l’éducation nouvelle, organisée jusqu'à dimanche, sur la Technopole du Futurocope.

Elle existe depuis près de cent ans, mais reste qualifiée de « nouvelle ». Cette manière de transmettre le savoir est largement utilisée par les enseignants, bien qu’elle soit en perpétuelle évolution. Une fois n’est pas coutume, Wikipédia en donne une définition claire, concise et assumée par les experts de la question : « L’éducation nouvelle est un courant pédagogique qui défend le principe d’une participation active des individus à leur propre formation. Elle déclare que l’apprentissage, avant d’être une accumulation de connaissances, doit être un facteur de progrès global de la personne. Pour cela, il faut partir de ses centres d’intérêt et s’efforcer de susciter l’esprit d’exploration et de coopération : c’est le principe des méthodes actives. » Tout est dit !

Pour la première fois, un collectif d’associations françaises d’éducation populaire a décidé d’organiser un événement pour interroger cette méthode d’apprentissage. Cette biennale internationale de l’éducation nouvelle se déroulera jusqu'à dimanche, à l’Ecole supérieure de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur (Technopole du Futuroscope). « Cet événement a pour but de nommer les valeurs qui fondent l’éducation nouvelle, quel que soit le pays, et de les situer dans le contexte historique, indique Charles Reverchon-Billot, directeur du Cemea Poitou-Charentes. Nous allons aussi partager nos pratiques et débattre autour d’une dizaine de problématiques. »

Conférences grand public
Cette première biennale, imaginée tout d'abord sous l'ancien gouvernement, a reçu il y a quelques jours le fameux "haut patronage" du ministère de l'Education nationale. Elle sera essentiellement accessible sur inscription aux adhérents des structures organisatrices. Toutefois, le grand public pourra suivre sur le site internet de la biennale la conférence d’ouverture d’Edwy Plenel, cofondateur de Mediapart et journaliste spécialiste de l’éducation lorsqu’il était au Monde. Autre temps fort visible des curieux, Philippe Meirieu, chercheur en sciences de l’éducation et ancien directeur de l’Institut national de recherche pédagogique (INRP), viendra proposer des perspectives à cette méthode. Claude Lelièvre, historien de l’éducation, analysera en quoi l’éducation nouvelle a encore du sens aujourd’hui. L’enseignante-chercheure Marjorie Vidal présentera, elle, son travail engagé au Québec auprès de jeunes « raccrocheurs ».

(*)A l’initiative des Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (Cemea), du Crap-Cahiers pédagogiques, de la Fespi, de l’Icem, de la Ficemea et du Gfen.


Lire aussi l'interview de Philippe Meirieu, qui animera une conférence dès ce soir (20h30) à l'Espace Mendès-France sur le thème : "Quelle pédagogie pour répondre aux défis d'ajourd'hui ?"

Romain Mudrak le 02/11/17

Programmes de Cinéma Nous, les intranquilles Place publique Plaire, aimer et courir vite

Publicité

Les dépêches

11/12/2018
Un restaurant sur le site du futur palais de justice Lire la suite
11/12/2018
Gilets jaunes - Pour Sébastien Lecornu, "le temps est à l'apaisement" Lire la suite
11/12/2018
Mouvement social - La préfecture maintient certaines interdictions jusqu'à demain matin Lire la suite
10/12/2018
Un répit pour Mercy Okotie, jeune Nigériane sortie de la prostitution Lire la suite
09/12/2018
Volley - Ligue A : victoire de Poitiers face à Montpellier Lire la suite
08/12/2018
Hockey sur glace - D3 : nouvelle victoire pour les Dragons Lire la suite
08/12/2018
Basket/ProB - Le PB86 battu sur le fil à Caen (85-86) Lire la suite
Archives

    Publicité


      les rubriques informations pratiques