Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.
  • usqu’au 10 novembre, « Rabelais, si tu revenais ? », au musée Sainte-Croix, à Poitiers.
  • Jusqu'au 27 octobre, exposition et démonstrations d'Andrée Bienfait, Gisèle Hurtaud, Lyse Lheritier, Johann Mouclier, à la galerie Rivaud.

Enquête


LGV - Nuisances sonores :

Les opposants satisfaits de la mobilisation

Près de 400 personnes étaient réunies ce matin, à Fontaine-le-Comte, pour dénoncer les nuisances liées à la nouvelle ligne LGV Tours-Bordeaux.

« Nous sommes 400 personnes mobilisées contre le bruit, les vibrations et la perte de valeur de nos maisons, de Chambray-les-Tours à la Charente. C'est une belle réussite. » La présidente du Comité de Défense du Territoire et de l'Environnement était enthousiaste ce matin au vu de l'ampleur de la mobilisation contre les nuisances provoquées par le passage de la LGV Tours-Bordeaux, depuis sa mise en service, le 2 juillet dernier.

Valérie Dolimier et son équipe avaient choisi le lieu-dit Le Cossy, à Fontaine-le-Comte, comme un symbole des dommages occasionnés par la nouvelle ligne. « 88 décibels, c'est le niveau sonore constaté ici à chaque passage de train », a déclaré l'intéressée. Avant d'ajouter : « Tant que Vinci et Lisea ne prendront pas cela en compte, on restera mobilisés. » Des rassemblements devraient avoir lieu le 25 novembre dans tous les départements traversés par la ligne, ainsi qu'en Bretagne et en Pays-de-la-Loire, où des connexions se sont opérées avec les collectifs d'opposants locaux.

La prise en compte de l'humain
Des élus de Scorbé-Clairvault, Jaunay-Marigny, Migné-Auxances, Ligugé, Coulombiers, et d'autres de Touraine et de Charente étaient présents, tout comme le député Sacha Houlié ou la députée suppléante de Jacques Savatier, Françoise Ballet-Blu. « L'Etat doit imposer, dans les appels d'offres, des outils qui font moins de bruit. Ils existent. Notre société doit pouvoir répondre à cette exigence », a souligné le maire de Fontaine-le-Comte, Philippe Brottier.

Lisea a annoncé récemment la réalisation de 250 mesures de nuisances acoustiques le long du tracé. L'objectif ? Vérifier que ces dernières ne dépassent pas la barre fatidique de 60dB en moyenne sur vingt-quatre heures. C'est la loi. « Il y a la loi d'un côté et de l'autre, la prise en compte de l'humain. Si on ne prend pas en compte le ressenti des riverains, on oublie l'intérêt général », a conclu l'élu de Fontaine.

Romain Mudrak le 13/10/17

Reportage photo
Programmes de Cinéma Psiconautas The Square Un beau soleil intérieur

Publicité

Les dépêches

18/10/2017
Poitiers - L'accueil périscolaire perturbé demain Lire la suite
17/10/2017
Volley - Le Stade s'impose au bout du suspense (3-2) Lire la suite
16/10/2017
Travailleurs détachés : le rapport adopté par la commission Emploi du Parlement européen Lire la suite
15/10/2017
Rugby - Le Stade relève la tête à Parthenay Lire la suite
14/10/2017
Football - Le PFC reste à quai face à Niort Lire la suite
14/10/2017
Volley - Le CEP/Saint-Benoît s'incline à Mougins (0-3) Lire la suite
13/10/2017
Parkings payants au CHU : une manifestation vendredi prochain Lire la suite
Archives

    Publicité


      les rubriques informations pratiques