Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.


Enquête


travail collaboratif :

Le grand huit du coworking

En plein boom, le marché du coworking compte à Poitiers huit lieux identifiés pour les travailleurs indépendants ou salariés loin de leurs bases(*). A chacun son offre, à chacun ses profils de coworkeurs.

ZEBOCAL
Pionnier sur la place de Poitiers (septembre 2013), Zebocal accueille principalement des indépendants œuvrant dans le champ du numérique, mais aussi un architecte, un graphiste ou une journaliste. « Certain.e.s viennent tous les jours, d’autres une à deux fois par semaine, d’autres encore sont détachés par leur entreprise », explique Anthony Thibault. S’il dit ne « rien gagner » avec le coworking, le fondateur et gérant de la structure assure en revanche s’enrichir de « nouvelles relations professionnelles et échanges humains ». « Au départ, nous n’avions pas forcément mesuré que les coworkeurs feraient du business ensemble. » Côté tarifs, comptez 125€ TTC pour dix jours, à «consommer» dans les trois mois, et jusqu’à 180€ TTC/mois pour un poste fixe.

Adresse : 21, rue Gaston-Hulin, à Poitiers. Zebocal.fr

LE VAISSEAU
Sébastien Gendreau fut l’un des premiers à tester le concept du Vaisseau, espace de coworking établi sur la zone de La République, mais aussi à Niort et La Rochelle. « Quand on est chez soi, on ne voit pas grand-monde. Alors, pour garder une vie sociale au travail, j’ai choisi cette formule », indique le «product manager» d’une boîte parisienne. Il passe deux jours par semaine dans la capitale, le reste au Vaisseau, et se félicite de « côtoyer des profils très différents ». Comme chez Zebocal, les tarifs (de 39,99€ à 99,99€) varient en fonction du niveau de services. Le Vaisseau compte une cuisine, des casiers de rangement, un espace nomade, une imprimante...

Adresse : 17, rue Albin- Haler - levaisseau.pro

LA POSTE
La Poste ne donne pas que dans le courrier, les services bancaires ou la téléphonie. L’opérateur a ouvert -en toute confidentialité- un concept store dans le hall d’accueil de son centre de dis- tribution de courrier, avenue de Nantes, à Poitiers. Wifi, cafetière, prises de courant... On y retrouve
peu ou prou les mêmes services qu’ailleurs, à ceci près que l’accès est 100% gratuit. Ce qui n’em- pêche pas les lieux de sonner le creux ! « Quelques indépendants viennent, mais l’espace est encore peu connu », admet Thomas Merlet, responsable de l’action commerciale à la direction régionale. Le 10 octobre, le concept store sera en accès libre et accueillera une série de conférences à destination des pros et des particuliers.

Adresse : 79, avenue de Nantes, à Poitiers.

COBALT
Inauguré début 2017, Cobalt propose du co-working nomade ou résident aux entrepreneurs et salariés « détachés ». Le tiers-lieu développe une fibre numérique, mais ne ferme pas les portes à d’autres secteurs. La preuve, sur la dizaine de coworkeurs, un game designer et même un économiste et chercheur indépendant se fondent dans le décor. « J’ai intégré la structure en mai, témoigne Etienne Fouqueray, ancien étudiant à la Fac d’éco de Poitiers. Je suis aujourd’hui indépendant et j’ai besoin d’un espace comme Cobalt, convivial et situé en centre-ville. J’apprécie le prix raisonnable et la souplesse. » Pour une résidence fixe, tablez sur 228€ TTC par mois.

Adresse : 5, rue Victor-Hugo, Poitiers. cobaltpoitiers.fr

EWU SAINT-BENOÎT
C’est le dernier-né des espaces de coworking dans l’agglo de Poitiers. A Saint-Benoît, Benoît Saux vient de lancer EWU, comme L’Espace de coworking à la Une... clin d’œil à la salle de spectacles d’en face. Huit bureaux privatifs sont disponibles depuis le début de la semaine. « Je suis parti sur le principe d’espaces individuels, pour des questions de confidentialité, avec la possibilité de se rencontrer dans des espaces communs », témoigne le dirigeant. Ewu présente la particularité d’offrir tous ses services en ligne, depuis le portail ewu.fr. Autre originalité : les associations « à but non lucratif et qui œuvrent pour l’intérêt général » peuvent accéder gratuitement à cet hôtel d’entreprises pour « acteurs de l’économie plus traditionnelle ». Différentes formules tarifaires « optimisées » sont proposées.

Adresse : 3, rue des Courlis, 86240 Saint-Benoît. www.ewu.fr

(*) Dans ce panorama, figurent également les Usines nouvelles de Ligugé, le Plan bis ou la K7, à laquelle nous avions consacré un papier dans notre numéro 357.

Arnault Varanne le 05/10/17

Programmes de Cinéma Drôles de petites bêtes En attendant les hirondelles Khibula

Publicité

Les dépêches

15/12/2017
Basket - Pas d'exploit pour le PB face à Roanne (74-91) Lire la suite
14/12/2017
Futuroscope - Dominique Hummel tirera sa révérence en mars 2018 Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - Le tribunal valide la vente de l'ancien théâtre Lire la suite
13/12/2017
Tennis de table - Le TTACC 86 dompte Saint-Quentin (3-1) Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - La communauté musulmane réagit aux propos de Donald Trump sur Jérusalem Lire la suite
13/12/2017
Vivonne - Un détenu tente d'incendier sa cellule Lire la suite
12/12/2017
Volley - Le Stade s'impose à Nice (3-1) Lire la suite
Archives



    Publicité

    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques