Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.
  • usqu’au 10 novembre, « Rabelais, si tu revenais ? », au musée Sainte-Croix, à Poitiers.
  • Jusqu'au 27 octobre, exposition et démonstrations d'Andrée Bienfait, Gisèle Hurtaud, Lyse Lheritier, Johann Mouclier, à la galerie Rivaud.

Enquête


7 été :

Un spot de glisse en pleine campagne

A Moncontour, des passionnés de sports de glisse ont transformé un lac en aire de wakeboard. Tracté par un filin motorisé, vous surfez sur l’eau en tentant de rester sur votre planche.

Dans la Vienne, on n’a pas la mer, mais on a des idées... Voilà comment un banal plan d’eau est devenu, à Moncontour, l’un des plus beaux spots de glisse de toute la région. Alexandre et Hugues ont repris l’exploitation des lieux (avec le snack) en 2011. Ensemble, ils se sont lancé le défi de développer une base de loisirs autour du téléskinautique en plein cœur d’une zone rurale.

Ici, le roi s’appelle le wakeboard. Debout sur une planche moins longue qu’un surf, les aficionados du genre sont tractés à bout de bras par un filin automatisé qui effectue le tour du lac. Six cents cinquante mètres, cinq virages. Des bouées symbolisent les portes à franchir et des structures type tremplins mettent votre agilité à l’épreuve.

Objectif : faire un tour
Mais inutile de s’enflammer ! Pour les débutants comme moi, le premier contact avec la discipline se déroule... à genoux. Le principe reste le même mais sur le kneeboard, le point d’équilibre est plus bas, ce qui est censé rendre les choses plus facile... Comme sur un vélo en descente, il vaut mieux se pencher légèrement en avant et accompagner le changement de trajectoire dans les virages. Les bras ont mal au début, c’est normal ! L’objectif pour passer au wakeboard ? Faire au moins une fois le tour.
« Moi j’essaie toujours de garder la poignée à la même distance de mon torse, bras fléchis », confie un habitué des lieux.

S’équiper d’un gilet de sauvetage, s’élancer, tomber, regagner la rive à la nage, revenir au point de départ en marchant et répéter la démarche... Deux heures ne sont pas de trop pour la première séance. « Ici, c’est la règle de trois, il faut réussir à tenir sur trois tours pour être sûr de maîtriser », conclut une jeune femme. Et quand je vois les figures que sont capables de réaliser les pros, ça donne envie.

Téléski nautique, Lac du Gué de Magne à Moncontour. Tél. 06 61 09 11 31. Tarifs : 17€/1h – 25€/2h – 40€/journée. Tarifs réduits pour les mineurs, étudiants et rési- dents du camping de Moncontour. Site : teleskinautiquemoncontour.com

 

Romain Mudrak le 14/08/17

Reportage photo
Programmes de Cinéma Detroit Good time Happy End

Publicité

Les dépêches

20/10/2017
Basket/Pro B - Le PB ouvre son compteur face au Havre (80-78) Lire la suite
20/10/2017
L'accueil du commissariat des Trois-Cités fermé au public Lire la suite
19/10/2017
CHU - Les tarifs de stationnement enfin dévoilés Lire la suite
18/10/2017
Poitiers - L'accueil périscolaire perturbé demain Lire la suite
17/10/2017
Volley - Le Stade s'impose au bout du suspense (3-2) Lire la suite
16/10/2017
Travailleurs détachés : le rapport adopté par la commission Emploi du Parlement européen Lire la suite
15/10/2017
Rugby - Le Stade relève la tête à Parthenay Lire la suite
Archives

    Publicité


      les rubriques informations pratiques