Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes



Enquête


Solidarité :

Parents sans frontières

Depuis 2014, le nombre de mineurs étrangers non accompagnés explose dans la Vienne. Garant de la protection de l’enfance, le Conseil départemental lance un appel aux parents béné- voles prêts à en accueillir certains. Une dizaine ont déjà répondu présent.

Il y a quelques jours, Ciré Mady a pu parler à sa mère restée en Guinée. Une première victoire.  Un moment d’intense émotion. Arrivé à Poitiers en mars, après six mois d’un voyage chaotique, le jeune homme de 16 ans a trouvé refuge chez Lise et Stéphane, un couple de quadras installé à Mazerolles, village situé à une trentaine de kilomètres au sud-est de Poitiers.

Tous les deux ont le sens de l’accueil dans les gènes. En 2008, ils ont adopté un nourrisson de 18 mois originaire d’Haïti. Dix ans plus tard, Paul regarde avec de grands yeux humides son « frère de cœur ». Pleins de compassion à l’égard « des aventures humaines que vivent ces enfants », Lise et Stéphane n’ont pas hé- sité longtemps à démontrer à nouveau leur générosité : « Nous avons voulu franchir une étape supplémentaire et offrir à ce jeune un socle familial afin de lui permettre de se construire. »

300 mineurs accueillis
Les Nadler font partie des dix premières familles à avoir répondu positivement à l’appel lancé par le Conseil départemental. Un appel rendu possible par un décret publié, le 10 octobre 2016, au Journal officiel. Depuis trois ans, la collectivité, qui a parmi ses compétences la protection de l’enfance, est confrontée à une hausse constante des arrivées de mineurs étrangers non accompagnés. Ils sont plus de trois cents actuellement pris en charge Rien que l’année dernière, le Département s’est vu confier le destin de 258 jeunes... L’accueil en famille est donc apparue complémentaire aux autres solutions d’hébergement (hôtels, foyer de jeunes travailleurs, auberge de jeunesse...).

Ciré Mady, qui parle assez bien le français, espère très rapidement être scolarisé -sûrement à Montmorillon- afin de rattraper son retard. Jusqu’à sa majorité, il sera placé sous la tutelle du Département et ses parents d’adoption bénéficieront d’une indemnité de 14,22€ par jour pour payer la nourriture, les habits... En contrepartie, ils lui donneront tout leur amour. Et ça n’a pas de prix.

 

Pour devenir « accueillant bénévole », adressez une demande écrite au Pôle Mineurs non accompagnés du Conseil départemental, place Aristide-Briand à Poitiers ou par email : benevolat-mna@ departement86.fr. Un entretien in- dividuel et une visite du logement sont obligatoires.

Témoignages de Lise et Stéphane Nadler :


Parents sans frontières par Redaction7

Romain Mudrak le 18/05/17

Programmes de Cinéma La Révolution silencieuse Les Aventures de Robin des Bois Mai 68, la belle ouvrage

Publicité

Les dépêches

25/05/2018
Sécurité routière - 15 permis retirés le week-end dernier Lire la suite
24/05/2018
Handball - Florent Joli signe au Grand Poitiers Handball 86 Lire la suite
23/05/2018
ParcourSup : 27 398 candidatures à l'entrée de l'université de Poitiers Lire la suite
23/05/2018
SNCF - Jusqu'au 10 novembre, des trajets Poitiers-Paris un peu plus longs Lire la suite
21/05/2018
Fait divers - Un pêcheur de 82 ans se noie à Dissay Lire la suite
20/05/2018
Fait divers - A Neuville, un incendie ravage un immeuble Lire la suite
20/05/2018
Cyclisme : Victoire de Morne Van Niekerk au Grand Prix de Montamisé Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité

    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques