Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.


Enquête


Basket - Pro B - Avant Poitiers-Roanne :

Un test grandeur nature

Après une prestation mi-figue mi-raisin face à Charleville, le PB86 devra montrer davantage de constance contre le 2e de Pro B. La Chorale de Roanne arrive lancée.

Il reste quatre matchs au PB86 avant la trêve pour afficher un bilan sportif plus flatteur et conforme à ses ambitions de playoffs. Quatre matchs, dont deux à domicile, face à Roanne, ce vendredi, puis Saint-Chamond, le 22 décembre(*). Guillard et ses coéquipiers réaliseraient à coup sûr une grosse performance s’ils venaient à s’imposer contre la Chorale, la seule (avec Lille) formation capable jusque-là de suivre le rythme effréné d’Orléans. Clairement, s’ils sont autant sur courant alternatif que face à la lanterne rouge ardennaise, ils auront peu de chances. Ruddy Nelhomme a beau « espérer » que les sautes d’humeur de ses troupes ne se répètent pas, il consent tout de même à dire qu’il a peur que « ce soit récurrent ».

En début de deuxième quart temps et a fortiori dans le troisième, les Poitevins ont montré un visage inquiétant, apathique. Surtout, aucun des leaders supposés n’a semblé peser sur ce groupe juvénile dans ces moments de KO. « Il faut vraiment que nous arrivions à mieux gérer les temps faibles », embraie Nelhomme. Qui ajoute : « Toute équipe jeune a besoin de gagner du temps, donc de gagner des matchs, quel que soit le scénario. Cette équipe va être bonne un peu plus tard. A un moment donné, il y aura un déclic. » Et si c’était pour vendredi, contre le meilleur adversaire jusque-là aperçu à la salle Jean-Pierre Garnier ?

Roanne a retrouvé l'équilibre

Tout Poitiers sait combien le champion de France 2007 renaît de ses cendres après une saison 2016-2017 très fade, conclue à la 15e place. Les frères Brun (Pierre et Mathieu), Thomas Ville et Clément Cavallo sont d’ailleurs les seuls rescapés du dernier exercice. A leurs côtés, Laurent Pluvy a choisi des éléments confirmés et rompus aux joutes de Pro B, à l’image des intérieurs Alexis Tanghe (ex-Boulazac), Robert Nyakundi (ex-Hyères et Saint-Quentin), de l’arrière David Jackson (blessé, il sera suppléé par Nick Kellog), de l’ailier Jason Williams (ex-Vichy-Clermont) ou encore du meneur Mathis Keita, sevré de temps de jeu à Gravelines. Dernier de cordée, l’intérieur serbe Nikola Jeftic, plutôt discret jusque-là.

N’empêche, l’ensemble est plutôt cohérent et performant à l’extérieur. S’imposer à Denain, Nantes ou Fos ne relevait pas de l’évidence. La quatrième attaque de la division l’a fait et sans contestation possible car elle s’appuie, à l’autre bout du parquet, sur la troisième défense. Laurent Pluvy a visiblement retenu la leçon de la saison passée.

(*) Deux matchs entrecoupés d’un déplacement à Caen, le 19 décembre, puis à Fos, le 27.

 

Arnault Varanne le 14/12/17

Programmes de Cinéma Myrtille et la lettre au père Noël Quartiers Lointains 4 Simon et Théodore

Publicité

Les dépêches

14/12/2017
Futuroscope - Dominique Hummel tirera sa révérence en mars 2018 Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - Le tribunal valide la vente de l'ancien théâtre Lire la suite
13/12/2017
Tennis de table - Le TTACC 86 dompte Saint-Quentin (3-1) Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - La communauté musulmane réagit aux propos de Donald Trump sur Jérusalem Lire la suite
13/12/2017
Vivonne - Un détenu tente d'incendier sa cellule Lire la suite
12/12/2017
Volley - Le Stade s'impose à Nice (3-1) Lire la suite
12/12/2017
Construction de la LGV Tours-Bordeaux : trois requérants indemnisés Lire la suite
Archives



    Publicité

    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques