Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.

Enquête


Poitiers et moi…émoi :

Fredd Trouvat : Poitiers forever!

Premier volet de notre nouvelle série « Poitiers et moi… émoi » avec Frédéric Trouvat. En quinze mois, l’entrepreneur de Neuville a réveillé la fibre identitaire de ses contemporains avec son « DD du Pwatoo ». Il se décrit par le menu.

Arrivé par… hasard ou né ici ?
« Je suis né à Poitiers et j’y ai vécu toute mon enfance, jusqu’à suivre les cours de l’IUT Tech de co. Après, je suis allé à Nice dans une école de commerce. Là-bas, sur la Côte d’Azur, les gens n’arrivaient même pas à situer le Poitou-Charentes sur une carte ! Mais je ne me suis jamais dégonflé pour défendre ma ville et ma région. »

La première image de Poitiers
« Pas d’image en particulier, juste la sensation qu’on se sent bien dans cette ville. Il y a un côté franchouillard à Poitiers, dans le bon sens du terme. J’ai toujours éprouvé ces sentiments… »

Un café le matin
« Je dirais place Leclerc, dans n’importe quel bistrot. C’est surtout vrai depuis les travaux de Coeur d’agglo. Maintenant, vous n’avez qu’à lever le nez pour vous rendre compte de la beauté et de la richesse des bâtiments. »

Un dîner en amoureux
« Sans trop hésiter Antipodes, rue Théophraste-Renaudot. Je connais le chef Denys Colin. Il a voyagé partout dans le monde et on le ressent dans l’assiette. Il a ramené à Poitiers plein de saveurs de ses voyages. »

Un point de vue insolite
« J’adore la vue de la ville depuis Notre-Dame des Dunes. De là, on se rend compte de la richesse architecturale de Poitiers. Si je devais installer mon bureau quelque part, ce serait là. »

Un bâtiment remarquable
« Il y en a tellement… Entre Notre-Dame, Sainte-Radegonde, la cathédrale, c’est difficile d’en ressortir un en particulier. Je dirais aussi l’Hôtel Fumé. Je pense aussi à la mairie. Ce qui ont voyagé un peu partout en France savent qu’on a ici un superbe édifice. »

Une verrue
« Le théâtre-auditorium, je ne le critiquerai pas, car j’aime bien le mélange d’ancien et de moderne. Non, rien ne me vient à l’esprit. Peut-être le Printemps par le passé. Sur cette place, on avait l’impression qu’il y avait eu la guerre ! »

Votre quartier préféré
« J’aime beaucoup l’atmosphère autour de Notre-Dame, la rue de la Regratterie… »

Le regard… des autres sur Poitiers
« Certains de mes proches estiment que Poitiers manque d’animations, d’autres aiment la tranquillité de la ville, son art de vivre. »

Les Poitevins sont…
« Introvertis, honnêtes, respectueux, vrais et justes. »

Vous dans quelques années, ici ou ailleurs ?
« Toujours à Poitiers ! Les Poitevins ont des idées, de l’ambition, se battent. A un moment donné, il y aura un retour d’authenticité et de proximité dans le centre-ville. »

La personnalité qui symbolise Poitiers
« Des gens comme Sylvain Maynier, Jérôme Lacroix ou le Père Gourrier me plaisent. Pour moi, ce sont des boosters. »

Arnault Varanne le 19/08/15

Reportage photo
Programmes de Cinéma Pour le réconfort Sans adieu Taxi Sofia

Publicité

Les dépêches

19/11/2017
Volley - Le SPBV sans trembler face à Rennes (3-1) Lire la suite
19/11/2017
Football - Troisième défaite consécutive pour Poitiers Lire la suite
19/11/2017
Rugby - Le Stade s’impose face à Rochefort (28-24) Lire la suite
18/11/2017
L'école Micromégas se mobilise pour Saint-Martin (Antilles) Lire la suite
18/11/2017
Poitiers - Un homme chute de douze mètres Lire la suite
17/11/2017
Basket/ProB - Le PB se donne un peu d'air face à Aix-Maurienne Lire la suite
17/11/2017
Municipales - La préfecture conteste les résultats de Croutelle et Chalandray Lire la suite
Archives

    Publicité


    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques