Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.


Enquête


Arts :

Exhibit B, l'œuvre qui fait du bruit

Le musée Sainte-Croix accueille, du 14 au 16 novembre, l’installation théâtrale « Exhibit B ». A Paris, où elle sera également présentée à la fin du mois, des pétitionnaires réclament son annulation. Ambiance.

Son tour d’Europe fait une halte à Poitiers. Mi-novembre, l’installation théâtrale «Exhibit B» établira ses quartiers au musée Sainte-Croix, à l’invitation du Tap. L’artiste sud-africain Brett Bailey y met en scène douze « tableaux vivants », reproduisant les zoos humains des expositions coloniales des XIXe et XXe siècles. D’après Brett Bailey, « Exhibit B » est « une méditation sur le racisme ». Force est de constater que l’oeuvre n’a pas eu l’effet escompté.

A Londres, elle a suscité l’indignation de nombreux militants antiracisme. « Si Brett Bailey tente de faire le point sur l’esclavage, ce n’est pas la bonne façon. L’ironie ne passe pas et il ne faut pas longtemps pour que les gens derrière les cages commencent à se sentir comme des animaux pris au piège dans un zoo », dénonce une pétition, qui a reçu plus de 23 000 signatures au Royaume- Unis. Les détracteurs ont obtenu gain de cause, puisque l’exposition a été annulée, la veille de son ouverture au Barbican.

La polémique a gagné la France et une autre pétition appelle à l’annulation de l’événement au 104, à Paris, et au théâtre Gérard- Philipe, à Saint-Denis.

« Ils n’ont rien compris »

Les mille signataires estiment que la création de Brett Bailey exhibe « des Noirs enchaînés et dans des positions dégradantes ». « Ils n’ont rien compris, tranche Jérôme Lecardeur, directeur du Tap. C’est une lecture enfantine de cette installation. Faut-il rappeler que Brett Bailey a vécu l’apartheid ? C’est une insulte à son intelligence ! « Exhibit B » est une dénonciation du racisme. Qui peut en douter une seconde ? »

La Ville de Poitiers soutient totalement cette exposition. « Je l’assume politiquement, appuie Michel Berthier, adjoint à la Culture. Qu’un groupe fascisant s’oppose à «Exhibit B» me paraîtrait plus «compréhensible», mais là, il y a confusion. C’est un contre-sens ! Des visites scolaires sont même prévues pour faire travailler les élèves sur le colonialisme. » Le 104 et le théâtre Gérard-Philipe ont déjà assuré qu’ils ne plieraient pas sous la pression des pétitionnaires. A Poitiers, la question d’une hypothétique annulation ne se pose même pas. Les Poitevins pourront donc se faire leur propre opinion…

Florie Doublet le 05/11/14

Reportage photo
Programmes de Cinéma Le Corbeau Le mystère Picasso Le salaire de la peur

Publicité

Les dépêches

15/12/2017
Basket - Pas d'exploit pour le PB face à Roanne (74-91) Lire la suite
14/12/2017
Futuroscope - Dominique Hummel tirera sa révérence en mars 2018 Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - Le tribunal valide la vente de l'ancien théâtre Lire la suite
13/12/2017
Tennis de table - Le TTACC 86 dompte Saint-Quentin (3-1) Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - La communauté musulmane réagit aux propos de Donald Trump sur Jérusalem Lire la suite
13/12/2017
Vivonne - Un détenu tente d'incendier sa cellule Lire la suite
12/12/2017
Volley - Le Stade s'impose à Nice (3-1) Lire la suite
Archives



    Publicité

    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques