Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • 20 et 21 octobre Poitou Ukulele Festival. Samedi à 11h: Bassoukou Swing à la médiathèque de Smarves. 20h: Jane For Tea; Nico’o & The Kapiolani Boyz à la Passerelle (Nouaillé-Maupertuis). Dimanche à 17h à Aslonnes : Ukestok ! par Le S.O.U.K. (Street Orchestra Ukulele Klub) street Band humoristique et spectaculaire de ukulélé ! Plus d'infos : passerelle86.fr
  • Sam. 20 oct. à 19h Hockey sur glace - Seniors D3 : Poitiers-Rennes 2. A la patinoire.

Société

Faits divers

Un client porte plainte contre KFC Poitiers-sud

Un homme de 27 ans vient d'assigner en référé la chaîne de restauration rapide KFC pour un incident qui s'est déroulé dans le fast-food de Poitiers-sud.

En décembre 2011, une altercation a éclaté au comptoir entre ce client et une serveuse autour d'une histoire de réduction oubliée. Le ton est monté. Cette dernière a fini par lui jeter une glace dure au visage. "Le soir, j'ai dû annuler un dîner car j'avais mal à la mâchoire, indique la victime, contactée par téléphone. Un médecin m'a délivré un certificat médical attestant une inflammation de l'oreille". Il ajoute : "Je portais une veste de costume car je voulais essayer une chemise dans la galerie marchande voisine. Le coulis de la glace l'a abîmée, j'en ai eu pour 400€ de pressing."

Ce jeune homme, que la presse nationale a d'abord présenté comme un trader tout droit venu de Londres, est en fait étudiant à Poitiers en Master de Langues étrangères appliquées, option commerce international. Il effectue un stage dans la capitale anglaise pour améliorer son anglais. "Je ne souhaitais qu'une lettre d'excuses de KFC. L'employée était certainement fatiguée. J'ai aussi fait ce genre de boulot. Je sais ce que c'est."

Au bout de plusieurs semaines, ne voyant rien venir, l'étudiant a décidé de porter l'affaire en justice : "C'est la seule façon que j'ai trouvée pour mettre une croix sur une grande entreprise qui se pense au-dessus des gens. Même si je ne recevais qu'un euro symbolique, je serais content." Il réclame 10 000€ de dommages et intérêts. De son côté, la direction du groupe, qui concède un "geste malheureux" de l'un de ses salariés, affirme qu'"après les faits, le service consommateur a pris en charge le client pour lui présenter ses excuses pour cet incident regrettable et isolé. En parallèle, l'employé mis en cause a été licencié." L'audience se déroulera le 20 juin au tribunal de Nanterre.

Romain Mudrak le 25/05/12

Programmes de Cinéma Mes voisins les Yamada Libre I feel good

Publicité

Les dépêches

17/10/2018
Volley - Ligue A : Poitiers confirme contre Nantes Rezé ( 3-1) Lire la suite
15/10/2018
Autoroute Poitiers-Limoges : les études de faisabilité sont lancées Lire la suite
14/10/2018
Rugby : victoire du Stade poitevin Lire la suite
14/10/2018
Politique : Romain Bonnet élu président de la fédération LR de la Vienne Lire la suite
14/10/2018
Poitiers : décès d'un inspecteur général de l'Education nationale Lire la suite
13/10/2018
Volley-Ball - Victoire du Stade poitevin face à Chaumont Lire la suite
13/10/2018
Motoball - Le MBC Neuville s'impose face à Carpentras Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques