Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • 20 et 21 octobre Poitou Ukulele Festival. Samedi à 11h: Bassoukou Swing à la médiathèque de Smarves. 20h: Jane For Tea; Nico’o & The Kapiolani Boyz à la Passerelle (Nouaillé-Maupertuis). Dimanche à 17h à Aslonnes : Ukestok ! par Le S.O.U.K. (Street Orchestra Ukulele Klub) street Band humoristique et spectaculaire de ukulélé ! Plus d'infos : passerelle86.fr
  • Sam. 20 oct. à 19h Hockey sur glace - Seniors D3 : Poitiers-Rennes 2. A la patinoire.

Vie locale

Politique

Conseil municipal : le budget voté malgré des oppositions

Le budget 2012 a été voté ce soir lors du conseil municipal. Retour sur les principaux points de divergence.

 > Pas d'augmentation d'impôts. Pour la deuxième année consécutive, il n'y aura pas d'augmentation des taux d'imposition. « Ce geste est peut-être une petite goutte d'eau, mais c'est une nécessite», affirme Alain Claeys. L'opposition UMP-Nouveau Centre, emmenée par Stéphane Braconnier, s'est montrée ironique : « C'est confortable et pratique à l'approche d'une échéance électorale ». Aurélien Tricot, adjoint aux Sports, s'est lui fendu d'un discours engagé : « Nous menons une politique fiscale profitable aux familles, alors que ce qui a été fait au niveau national favorise les plus riches. »

> Les subventions aux associations. La majorité municipale a prévu de verser 25M€ de subventions aux associations dans le budget 2012. « Effarant », selon Stéphane Braconnier. « Je ne souhaite pas remettre en cause ces dépenses, mais il y a un grand problème de lisibilité et de visibilité. » Une déclaration raillée par Aurélien Tricot : « Si vous affirmez que les subventions versées sont trop nombreuses, c'est que vous en avez une liste claire et lisible. Vous ne pouvez pas reprocher un manque de clarté ! » Mustapha Belgsir est, lui aussi, monté au créneau. « Ces associations font ce qu'aucun d'entre-nous ne peut faire », a estimé l'adjoint à l'Economie.

> Dépense de personnels. Le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux ne sera pas appliqué à Poitiers. La Ville emploie à ce jour 2368 agents. « Pour le déneigement, la propreté, les crèches, l'école, l'aide à domicile, le déneigement, il faut du personnel », a commenté le député-maire. Ce que n'admet pas Stéphane Braconnier : « Je récuse l'idée selon laquelle un service publique de qualité nécessite un effectif élevé. Évidemment, le personnel constitue une richesse de la collectivité pour offrir des services aux usagers, mais il faut que cela soit réfléchi ! » Réaction de la majorité municipale avec Aurélien Tricot : « Vous dites que le personnel fait un travail remarquable, mais qu'en même temps, il est trop nombreux... Ayez le courage de nous dire quels postes il faut supprimer... »

Au final, le budget 2012 a été adopté à une large majorité. Seul le groupe UMP-Nouveau Centre a voté contre, les élus divers droite s'abstenant.

 

 

 

Florie Doublet le 26/03/12

Programmes de Cinéma Halloween Okko et les fantômes *VF* Bad Lieutenant

Publicité

Les dépêches

18/10/2018
Poitiers : Une jeune femme est décédée après avoir chuté du toit du parking de l'Hôtel de ville Lire la suite
17/10/2018
Politique - Jean-Michel Clément rejoint le groupe "Libertés et territoires" Lire la suite
17/10/2018
Handball - Avec Ibrahima Sall, Grand Poitiers réalise un gros coup Lire la suite
17/10/2018
Volley - Ligue A : Poitiers confirme contre Nantes Rezé ( 3-1) Lire la suite
15/10/2018
Autoroute Poitiers-Limoges : les études de faisabilité sont lancées Lire la suite
14/10/2018
Rugby : victoire du Stade poitevin Lire la suite
14/10/2018
Politique : Romain Bonnet élu président de la fédération LR de la Vienne Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques