Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Vendredi 27 juillet - 21h Venez observer l'éclipse de Lune à Sèvres-Anxaumont (accès route de Bignoux, chemin de la déchetterie).

Société

Environnement

La face cachée des OGM

Christian Vélot, maître de conférences en génétique moléculaire à l'université de Paris-Sud, animera, aujourd'hui, une conférence suivie d'un débat sur « la mutagénèse: la face cachée des OGM ? ». Invité par le Collectif vigilance OGM de la Vienne, ce spécialiste émérite décrypte les points-clés de son intervention.

L'acronyme OGM est fréquemment utilisé, mais peu de personnes connaissent réellement sa signification. Pouvez-vous nous éclairer ?
« Un OGM est un organisme génétiquement modifié. Explicitement, c'est un organisme vivant dont on a modifié les gènes pour lui conférer de nouvelles propriétés. Un exemple ? On introduit un gène de bactéries dans une espèce de maïs pour lui permettre de lutter contre un insecte ravageur. »

Cette utilisation de la génétique est-elle nécessairement pernicieuse ?

« Cette technique est un outil intéressant pour la recherche. Je suis amené à quotidiennement créer des OGM dans le cadre de mes recherches. Je reste toutefois sceptique sur certaines utilisations, notamment celles liées au monde agricole. »

Ces pratiques concernant l'agriculture ont-elles un vrai caractère de dangerosité ?

« Absolument ! Aucune mesure n’est prise pour étudier les effets, à long terme, de leur introduction dans notre environnement. Il faut absolument avoir plus du recul. Aujourd'hui, on prend les consommateurs pour des cobayes et la planète pour une paillasse de laboratoire. »

La conférence que vous allez animer concerne plus particulièrement la mutagénèse. Qu’est-ce ?

« J'évoquais auparavant la nécessité du recul. Avec la transgénèse, une technique permettant l'élaboration d'OGM, le délai d'évaluation est de trois mois. Il faudrait au minimum mener ces études sur vingt ans (…) Cette distanciation est caduque pour la mutagénèse. Le cadre législatif européen n'impose aucune période d'évaluation. »

Ces enjeux ne tiennent-ils pas plus de l'ordre de l'éthique et du politique ?

« Tout à fait. La question des OGM dépasse, aujourd'hui, les seuls critères de dangers sanitaires et écologiques. Le problème est éminemment politique. Que l'on soit clair, les OGM ne permettront pas d'éradiquer la faim dans le monde. Au contraire, leur utilisation actuelle va aggraver la situation. »

• « La mutagénèse: la face cachée des OGM ? » Conférence suivie d'un débat. Médiathèque François-Mitterrand (Poitiers), vendredi 11 mars à 20h.
 

Antoine Decourt le 11/03/11

Programmes de Cinéma Comme des rois Croc-Blanc En Guerre

Publicité

Les dépêches

20/07/2018
Le local de l'association était un bar non déclaré Lire la suite
19/07/2018
10 bougies pour le festival Zaka Lire la suite
19/07/2018
Basket/Pro B - Jay Threatt de retour aux affaires à Poitiers Lire la suite
19/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
18/07/2018
Quand Le Gorafi se paie (gentiment) Poitiers Lire la suite
17/07/2018
Faits divers - Près de 20 kg de résine de cannabis saisis près de Vivonne Lire la suite
17/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
Archives



    Publicité
      les rubriques informations pratiques