Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.


Vie locale

Médecine

Saint-Charles retape les corps

Adossé à un plateau technique de tout premier plan, le centre de rééducation de la clinique Saint-Charles s’est fait une double pécialité de la réadaptation fonctionnelle et de la lutte contre la douleur post-opératoire.

En douze ans, il a eu le temps de mesurer le chemin parcouru. Et de prendre définitivement conscience qu’il participait à une incroyable aventure humaine. Cette fierté- là illumine le parcours de Bruno Gaucher, cadre kiné à la
clinique Saint-Charles.

Elle accompagne au-delà les pas de tous les professionnels réunis au chevet de la douleur, physique et psychologique. « La force de notre structure, estime l’ancien kiné libéral, est de rassembler en un même lieu tous les moyens techniques et humains nécessaires à une prise en charge globale et complète des traumatismes et pathologies soumis à nos soins. Cela, vous ne l’avez nulle part ailleurs. »

Autour de Bruno Gaucher, médecins spécialistes, infirmier(e) s, aides-soignant(e)s, kinés, ergothérapeutes,  appareilleur, mais aussi assistante sociale, psychologue, diététicienne, agents de service ou hôtesses apportent leur écot à la mission de santé publique portée, depuis 1998, par l’établissement. « Cette imbrication des spécialités est indispensable, poursuit M. Gaucher. Dans le cas d’une amputation ou d’une paraplégie, par exemple, le paramédical et le médical seuls peuvent s’avérer impuissants. Le travail d’écoute et de dialogue prend une dimension toute particulière. »

Appareil locomoteur

En hospitalisation complète ou de jour, Saint-Charles accueille, toute l’année, des patients aux profils très variés. « Le champ de nos investigations s’élargit, confie Bruno Gaucher. La réadaptation neurologique, consécutive à des accidents vasculaires ou des maladies telles que la sclérose en plaques, était un domaine quasi inexploré il y a dix ans. Il ne l’est plus. »

Les pathologies les plus fréquentes n’en demeurent pas moins liées à l’appareil locomoteur. Ligamentoplastie pour les
sportifs victimes d’une rupture des croisés, prothèse du genou, prothèse de l’épaule, amputations… Ici, tous les  accidents de la vie s’expriment. Et se traitent à la lumière d’une obsession : la considération de chaque cas comme d’un cas unique.

Contact : Clinique Saint-Charles.  Tél : 05 49 42 26 26.

Nicolas Boursier le 07/01/11

Programmes de Cinéma Le salaire de la peur Les Conquérantes Makala

Publicité

Les dépêches

15/12/2017
Basket - Pas d'exploit pour le PB face à Roanne (74-91) Lire la suite
14/12/2017
Futuroscope - Dominique Hummel tirera sa révérence en mars 2018 Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - Le tribunal valide la vente de l'ancien théâtre Lire la suite
13/12/2017
Tennis de table - Le TTACC 86 dompte Saint-Quentin (3-1) Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - La communauté musulmane réagit aux propos de Donald Trump sur Jérusalem Lire la suite
13/12/2017
Vivonne - Un détenu tente d'incendier sa cellule Lire la suite
12/12/2017
Volley - Le Stade s'impose à Nice (3-1) Lire la suite
Archives



    Publicité

    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques