Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Vendredi 27 juillet - 21h Venez observer l'éclipse de Lune à Sèvres-Anxaumont (accès route de Bignoux, chemin de la déchetterie).

Société

Culture

Photographe au long cours

Ce week-end, a lieu la 31e édition des Journées photographiques de Montamisé. À cette occasion, le « 7 » a rencontré le photographe poitevin Alain Bernard, invité d’honneur de l’événement.

Dans son antre du 76, route de Ligugé, à Saint-Benoît, Alain Bernard est entouré de photos prises lors de ses dernières « sorties ». À l’entrée du labo, trône le portrait d’une ombre sur un tronc d’arbre. Au-dessus du traceur servant à l’impression des clichés, l’artiste a disposé un large panorama d’une plage de l’île d’Oléron. L’ambiance rappelle celle des ateliers « à l’ancienne ».

Il faut dire qu’à 62 ans, Alain Bernard est un vieux briscard de la photo. Professionnel reconnu dans la région, il fait partie de la génération des photographes à avoir connu le passage de l’argentique au numérique. Et ses conséquences. « Le métier a connu de grands changements, explique-t-il. Il est aujourd’hui moins lucratif, mais reste formidable pour ceux qui ont survécu. » Aujourd’hui, Alain Bernard partage son temps entre son activité professionnelle (reportages en entreprise, mariages, agrandissements, photos d’identité...) et sa production artistique. « La polyvalence est devenue indispensable, à l’heure où le numérique a démocratisé la photographie en facilitant l’apprentissage technique. »

« Je regrette la perte d’exigence »

Ce week-end, le photographe poitevin sera l’invité d’honneur des 31es Journées photographiques de Montamisé. À cette occasion, il présentera une quarantaine de clichés, pris pour la plupart en forêt de Moulière ou sur l’île d’Oléron, ses deux terrains de jeu favoris. Ancien étudiant des Beaux-Arts d’Orléans, Alain Bernard accorde une importance capitale à la finesse, au cadrage et à la retouche de ses photos. « Je regrette la perte d’exigence des nouvelles générations. Les gens n’accordent plus autant de valeur à la qualité des photos. Ils privilégient l’instantané et prennent des milliers de clichés. Alors que ceux qui ont connu l’argentique mènent une longue réflexion avant d’appuyer sur le déclencheur. »

Contact : Alain Bernard au 05 49 57 15 94.

31e Journées photographiques de Montamisé, samedi, de 14h à 18h, et dimanche, de 9h à 18h, à la salle des fêtes. Renseignements au 06 87 41 32 39 ou au 05 49 51 67 53.

Marc-Antoine Lainé le 01/04/17

Programmes de Cinéma La Révolution silencieuse La sorcière dans les airs Le ciel étoilé au dessus de ma tête

Publicité

Les dépêches

20/07/2018
Le local de l'association était un bar non déclaré Lire la suite
19/07/2018
10 bougies pour le festival Zaka Lire la suite
19/07/2018
Basket/Pro B - Jay Threatt de retour aux affaires à Poitiers Lire la suite
19/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
18/07/2018
Quand Le Gorafi se paie (gentiment) Poitiers Lire la suite
17/07/2018
Faits divers - Près de 20 kg de résine de cannabis saisis près de Vivonne Lire la suite
17/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
Archives



    Publicité
      les rubriques informations pratiques