Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.

Société

Société

Le monde appartient aux optimistes

L’optimisme n’est pas réservé aux Bisounours ! La majorité des économistes s’accordent à dire que la confiance en l’avenir est une clé pour sortir de la crise. Dans la Vienne, un petit groupe d’individus croit dans les vertus du sourire permanent…

Faites le test auprès de vos amis ou de vos collègues de travail : dites que vous êtes de nature optimiste et votre interlocuteur comprendra que vous êtes en fait plutôt naïf... Et pourtant, la confiance est désormais au coeur de l’économie. Une vidéo diffusée sur le site dessinemoileco,com, qui propose d’expliquer les grands concepts économiques en trois minutes, le détaille très bien. Tous les jours, des millions de transactions s’effectuent entre personnes qui ne se connaissent pas. Elles s’accordent une confiance mutuelle pour plusieurs raisons, notamment parce que des institutions stables imposent des règles communes et que des juges départagent les litiges.

Fin du cours. La sociologie a montré depuis longtemps que la confiance envers les autres doit être accompagnée d’une confiance en l’avenir : « Confrontés à une incertitude sur le futur, les consommateurs épargnent et les entreprises repoussent leurs investissements. Cette situation aboutit à un concept de prophétie auto-réalisatrice », décrit Olivier Bouba-Olga, enseignant-chercheur à la faculté de Sciences économiques de Poitiers.

« Le sourire est la moindre des choses...»
L’idée ? On n’y croit pas, donc on ne s’engage pas à fond dans un projet. Donc il échoue. Le pire, c’est qu’on est, du coup, convaincu d’avoir eu raison. Et si on avait osé aller plus loin ? Contre la sinistrose, une poignée de Poitevins a récemment constitué le groupe des optimistes de la Vienne, dans lequel on ne trouve pas que des Bisounours. Chefs d’entreprise, cadres, artisans, salariés... Tous veulent croire en l’avenir du monde et de leur entreprise. Pendant les ateliers, ils se regardent droit dans les yeux en souriant, ce qui n’est pas gagné d’avance !

Ils organisent aussi des brainstormings, au cours desquels ces gens bien intégrés dans la société comparent leurs motifs de confiance. Françoise Ballet-Blu en fait partie. La présidente d’Entreprendre au féminin se dit « persuadée à 3 000% que l’optimisme joue un rôle dans l’économie ». Avec elle, tout semble possible : « Les petits tracas ne m’arrêtent pas, les clients apprécient. Dans mon métier, le sourire est la moindre des choses, mais je ne me force pas beaucoup. » Et si vous en parliez à votre entourage ?

Photo : Fotolia

Romain Mudrak le 29/09/16

Programmes de Cinéma Le mystère Picasso Le salaire de la peur Les Conquérantes

Publicité

Les dépêches

18/12/2017
Fusion des Régions : mobilisation des agents et réaction d'Alain Rousset Lire la suite
17/12/2017
Volley - Le SPVB s'incline au tie-break face à Montpellier Lire la suite
17/12/2017
Yves Bouloux, nouveau sénateur de la Vienne Lire la suite
17/12/2017
Quatre cambrioleurs de l'Aisne interpellés par les gendarmes de la Vienne Lire la suite
16/12/2017
Football - Poitiers renoue avec le succès face à Mérignac Lire la suite
16/12/2017
Volley - Le CEP-Saint-Benoît s'incline face à Mougins (0-3) Lire la suite
15/12/2017
Basket - Pas d'exploit pour le PB face à Roanne (74-91) Lire la suite
Archives



    Publicité

    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques