Publicité
Accueil
Flash info
Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Jusqu’au 22 décembre, « Smartland », à la Maison de l’Architecture.


Vie locale

Littérature

L'odyssée politique de François Durpaire

Dans la bande dessinée « La Présidente », l’universitaire poitevin François Durpaire et l’auteur Farid Boudjellal dépeignent un scénario d’anticipation politique, qui s’ouvre sur la victoire de Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2017. Entre fiction... et réalité.

« Nous l’apprenons à l’instant, Marine Le Pen devient la première femme présidente de la République avec 50,41% des voix. » L’histoire commence un 17 mars 2017, au soir du second tour de l’élection présidentielle. Au terme d’une journée marquée par une abstention record, de l’ordre de 37%, la candidate du Front national s’impose face à François Hollande. Le décor est planté.

L’anticipation peut commencer. De passage à Poitiers pour y tenir une conférence, l’universitaire François Durpaire (voir notre portrait dans le numéro 212) s’est livré, la semaine dernière, sur les motivations qui l’ont conduit à écrire, avec l’auteur Farid Boudjellal, la bande dessinée « La Présidente », en librairie depuis le 12 novembre. « L’idée m’est venue à l’hiver 2014, en voyant la manière dont Nicolas Sarkozy faisait son retour et les résultats du FN aux élections européennes, précise le Poitevin. Nous avons face à nous une possibilité réelle de victoire aux prochaines Présidentielles. J’ai voulu mettre cette réalité-là devant les yeux des Français. »

« Pas juste ludiquet et caricatural »

En résulte une œuvre à dimension militante, qui dépeint un scénario d’anticipation des premiers pas de Marine Le Pen à la tête de la France. Épaulé d’observateurs renommés, parmi lesquels Thomas Legrand, Ulysse Gosset ou Emmanuel Lechypre, le duo Durpaire-Boudjellal s’est appuyé sur le programme du FN pour crédibiliser son propos, rendant l’ensemble aussi « plausible qu’inquiétant ».

La remise en question des compétences de la présidente frontiste est très présente. L’absence de mobilisation des électeurs également. « Cette BD n’est pas juste ludique et caricaturale, reprend François Durpaire. Les gens doivent prendre conscience que la situation sera très différente de celle de 2002. On l’a bien vu avec les attentats de janvier et novembre. Les réactions ont été très différentes. Tout le monde pense que son voisin va se mobiliser, mais ce n’est pas une science dure. » Réponse dans dix-huit mois, à la sortie des urnes. Pour de vrai, cette fois.

« La Présidente », de François Durpaire et Farid Boudjellal,  aux éditions Les Arènes. 20€.

Arnault Varanne le 09/12/15

Programmes de Cinéma Le mystère Picasso Le salaire de la peur Makala

Publicité

Les dépêches

16/12/2017
Football - Poitiers renoue avec le succès face à Mérignac Lire la suite
16/12/2017
Volley - Le CEP-Saint-Benoît s'incline face à Mougins (0-3) Lire la suite
15/12/2017
Basket - Pas d'exploit pour le PB face à Roanne (74-91) Lire la suite
14/12/2017
Futuroscope - Dominique Hummel tirera sa révérence en mars 2018 Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - Le tribunal valide la vente de l'ancien théâtre Lire la suite
13/12/2017
Tennis de table - Le TTACC 86 dompte Saint-Quentin (3-1) Lire la suite
13/12/2017
Poitiers - La communauté musulmane réagit aux propos de Donald Trump sur Jérusalem Lire la suite
Archives



    Publicité

    Sondage

    Que pensez-vous de Luminous Memento, l'oeuvre mémorielle érigée en centre-ville de Poitiers ?
    •  
    •  
    •  
      les rubriques informations pratiques