Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • 20 et 21 octobre Poitou Ukulele Festival. Samedi à 11h: Bassoukou Swing à la médiathèque de Smarves. 20h: Jane For Tea; Nico’o & The Kapiolani Boyz à la Passerelle (Nouaillé-Maupertuis). Dimanche à 17h à Aslonnes : Ukestok ! par Le S.O.U.K. (Street Orchestra Ukulele Klub) street Band humoristique et spectaculaire de ukulélé ! Plus d'infos : passerelle86.fr
  • Sam. 20 oct. à 19h Hockey sur glace - Seniors D3 : Poitiers-Rennes 2. A la patinoire.


Vie locale

A suivre

La mobilisation se renforce autour du prof de philo

Environ deux cents personnes ont manifesté, ce mercredi midi, sur la place d'Armes, pour protester contre la suspension de Jean-François Chazerans, prononcée par le rectorat. Lycéens, enseignants et parents d'élèves du lycée Victor Hugo apportent leur soutien au professeur de philosophie.

Sourire timide aux lèvres, Jean-François Chazerans a assisté, vers 13h, à un rassemblement en son "honneur", sur la place Leclerc, à Poitiers. Au milieu des quelque deux cents personnes présentes sur la place d'Armes, le professeur de philosophie de Victor-Hugo a cependant refusé de s'exprimer. "J'attends de savoir à quelle sauce je vais être cuisiné", explique l'intéressé, visé par une enquête pour apologie du terrorisme, après un débat sur les attentats du début d'année, organisé au sein de sa classe. Selon ses détracteurs, il aurait tenu des "propos déplacés". 

À ses côtés, certains élèves de terminale n'hésitent pas à répondre aux questions des médias... et à rétablir la vérité. "C'est à la demande des élèves que M. Chazerans a accepté d'organiser un débat en classe, souligne Merwane. À aucun moment, il n'a pris position en faveur du terrorisme, bien au contraire. Il a condamné fermement les actes et laissé les élèves débattre entre eux." Visiblement, une poignée d'entre eux n'a pas interprété les paroles de l'enseignant de la même manière.

A la suite de plaintes de parents, le Parquet a ouvert, lundi, une enquête pour apologie d'actes de terrorisme. En fin de semaine dernière, le rectorat avait, quant à lui, prononcé une mise à pied d'une durée de quatre mois, à l'encontre de Jean-François Chazerans. "Une décision incompréhensible", selon Valérie Soumaille, de l'intersyndicale du lycée Victor Hugo, qui dénonce à nouveau "la rapidité et la sévérité" de la sanction. Au lycée Victor-Hugo, où "tout le monde adopte la même position sur cette affaire", un préavis de grève devrait être déposé demain, pour une prise d'effet en milieu de semaine prochaine. En attendant, Jean-François Chazerans, qui se dit "sans nouvelles du rectorat et de la police", n'occupe plus ses fonctions, mais a pu "trouver le réconfort et le soutien, dont (il) avait besoin, grâce à toutes les personnes présentes ce midi".

Marc-Antoine Lainé le 28/01/15

Programmes de Cinéma Mes voisins les Yamada Libre I feel good

Publicité

Les dépêches

18/10/2018
Poitiers : Une jeune femme est décédée après avoir chuté du toit du parking de l'Hôtel de ville Lire la suite
17/10/2018
Politique - Jean-Michel Clément rejoint le groupe "Libertés et territoires" Lire la suite
17/10/2018
Handball - Avec Ibrahima Sall, Grand Poitiers réalise un gros coup Lire la suite
17/10/2018
Volley - Ligue A : Poitiers confirme contre Nantes Rezé ( 3-1) Lire la suite
15/10/2018
Autoroute Poitiers-Limoges : les études de faisabilité sont lancées Lire la suite
14/10/2018
Rugby : victoire du Stade poitevin Lire la suite
14/10/2018
Politique : Romain Bonnet élu président de la fédération LR de la Vienne Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques