Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes


Société

Insolite

Thaïlande : le coup d’Etat à sa fenêtre

Exilé à Bangkok depuis moins de deux mois, Eric Leray a vécu le coup d’Etat de l’armée thaïlandaise aux premières loges. Le Poitevin raconte les heures où le pays a basculé et évoque son propre avenir dans cette mégalopole du sud-est asiatique en plein boom.

Pendant dix-huit mois, il a assuré les relations presse de Lisea en Deux-Sèvres et Charente. Mais depuis quelques semaines, Eric Leray vit une aventure d’une autre nature que l’émergence de la LGV Tours-Bordeaux. Ce Poitevin pur jus a atterri à Bangkok dès la fin de son contrat. « Quatre à cinq jours après, j’étais sur place ! », indique-t-il depuis Skype. Et bien involontairement, l’ancien bachelier du Bois d’Amour a assisté, la semaine passée, à la reprise en main du pays par l’armée nationale. « D’après ce que j’ai compris, elle a voulu limiter les affrontements entre les chemises rouges, favorables au gouvernement, et les chemise jaunes, composés d’ultra-monarchistes et d’opposants », détaille Eric Leray.

Depuis son appartement Victory Monument, le communicant a assisté à tous les événements des derniers jours : la mise en place du couvre-feu entre 22h et 5h du matin, la « manifestation monstre » des chemises rouges vendredi achevée « sans heurt », le déploiement de l’armée dans la capitale thaïlandaise… A l’en croire, « aucun climat de peur sur place » mais, a contrario, beaucoup de sérénité dans la population. « C’est au moins le douzième coup d’Etat depuis les années 40. Les gens sont habitués… On voit même les militaires poser au côté des touristes. Les Thaïlandais connaissent l’importance du tourisme dans l’économie. »

Même s’il s’attache à « rassurer ses proches au quotidien », l’ex-chef de projet de La Poste n’a pas l’intention de rester dans l’Hexagone. Le Poitevin de 27 ans apprend le thaï à raison de six à huit heures par semaine et vient de décrocher un job de marketing manager dans une start-up. Eric tisse également son réseau au sein du fort contingent français présent à Bangkok, le troisième derrière l’Allemagne et la Belgique. Promis juré, en ces temps troublés, il ne prend « aucun risque ».

 

Arnault Varanne le 27/05/14

Programmes de Cinéma Nous, les intranquilles La Révolution silencieuse Plaire, aimer et courir vite

Publicité

Les dépêches

21/10/2018
Rugby - Féd. 3 : Poitiers fait le job à Guéret (6-3) Lire la suite
21/10/2018
Volley - Elite F : Le Cep/Saint-Benoit chute contre le leader Clamart (1-3) Lire la suite
20/10/2018
Vouillé : un jeune motard décède dans une collision avec une voiture Lire la suite
20/10/2018
Handball - N2M : Défaite sur le fil de Grand Poitiers à Tardets (29-30) Lire la suite
20/10/2018
Volley - Ligue A : Victoire de Poitiers face à Sète (3-0) Lire la suite
20/10/2018
Hockey - D3 : Poitiers atomise Rennes (12-3) et prend la tête du groupe Lire la suite
19/10/2018
Basket - Pro B : Le PB86 s'incline à Roanne (68-81) Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques