Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • 20 et 21 octobre Poitou Ukulele Festival. Samedi à 11h: Bassoukou Swing à la médiathèque de Smarves. 20h: Jane For Tea; Nico’o & The Kapiolani Boyz à la Passerelle (Nouaillé-Maupertuis). Dimanche à 17h à Aslonnes : Ukestok ! par Le S.O.U.K. (Street Orchestra Ukulele Klub) street Band humoristique et spectaculaire de ukulélé ! Plus d'infos : passerelle86.fr
  • Sam. 20 oct. à 19h Hockey sur glace - Seniors D3 : Poitiers-Rennes 2. A la patinoire.

Vie locale

Municipales 2014

Alain Verdin (RBM) dévoile ses ambitions pour Poitiers

Le candidat du Rassemblement Bleu Marine a réuni, hier soir, dans un bar de Poitiers, une quarantaine de membres de sa "liste du peuple" pour les Municipales. L'occasion de présenter les premières lignes de son programme qu'il a voulu "plus local que national".

Alain Verdin affiche clairement le soutien de Marine Le Pen. Il l'a d'ailleurs accueillie le 28 janvier dernier. Pourtant, son programme pour les Municipales se veut "d'abord adapté aux préoccupations des Poitevins". Hier, assis au côté de son directeur de campagne, Nicolas Albin, il a parlé successivement de gouvernance, d'économies dans la dépense publique, d'insécurité, de mixité sociale, de commerces et d'école.

45 000 tracts distribués dans les prochaines semaines 
Le détail de son programme figure sur son site Internet. Un tract tiré à 45 000 exemplaires sera également distribué dans les boîtes aux lettres de la ville, à partir de lundi. Enfin, si aucune réunion publique n'est prévue pour le moment, Alain Verdin affirme qu'il sera présent avec ses colistiers sur tous les marchés jusqu'au jour du scrutin, le 23 mars. Certaines propositions sortent du lot, comme celle d'user "un maximum du référendum" pour les grandes décisions.

Commerces : "Le centre-ville est mort"
"Le centre-ville est mort", clame-t-il au moment d'aborder le volet "commerces" de son programme. Son remède : "rouvrir les rues Charles-Gides et Paul-Guillon", "mettre en place des navettes entre le parking de Blossac et le centre-ville" ou encore rendre "la première heure gratuite dans les parkings publics". Avec lui à l'hôtel de ville, les voitures pourront également emprunter le viaduc.

Contractualiser avec les entreprises
Alain Verdin veut attirer les entreprises sur les 145ha du pôle République IV, en réduisant au maximum la cotisation foncière sur les entreprises : "En contrepartie, les sociétés devront rester au moins trois ans et créer de l'emploi".

Le chef de fil du RBM veut aussi créer des places de crèches et "faire surveiller toutes les écoles par un policier municipal". S'il arrive aux affaires, Alain Verdin sera "inflexible sur les dealers de drogue et les consommateurs de stupéfiants". Avant de s'attaquer à Eric Duboc, qui "considère que l'insécurité est une affaire de famille". En fait, le candidat centriste de "Notre parti c'est Poitiers" n'a fait que rappeler les derniers chiffres de la délinquance publiés récemment par 7 à Poitiers et qui révèlent que l'essentiel des atteintes physiques à la personne dans la Vienne ont trait aux violences intrafamiliales. Le taux d’atteintes volontaires à l’intégrité physique des personnes (Avip) est de 5,21 pour 1 000 habitants dans la Vienne, contre 7,88 en moyenne en France (58e rang national).

En contrepartie de tous ses projets, Alain Verdin assure qu'il n'augmentera pas les impôts des Poitevins. Pour réaliser quelques économies, il effectuera un "audit financier des comptes de la Mairie". Avant d'ajouter : "Au sein du personnel, si trois agents font le boulot d'un seul, il y aura des coupes franches." Il trouvera également des sources d'économies en "ne subventionnant que les associations d'utilité publique et en écartant celles à vocation communautariste".

Le RBM veut être prêt pour les Européennes et les Cantonales
En marge de cette rencontre, le nouveau président départemental du RBM a indiqué "attendre avec impatience les élections européennes" pour lesquelles il considère que son parti "a la place pour faire un bon score". Alain Verdin a également dévoilé ses ambitions pour les Cantonales de 2015 : "Nous ferons en sorte d'avoir beaucoup de candidats partout dans le département." Avant de conclure : "Il n'est pas question qu'on relâche le pied. On souhaite entrer aux affaires pour dire ce qui ne va pas." 
Romain Mudrak le 08/03/14

A lire également :

Programmes de Cinéma L'Île aux chiens // en version française Nous, les intranquilles La Révolution silencieuse

Publicité

Les dépêches

17/10/2018
Volley - Ligue A : Poitiers confirme contre Nantes Rezé ( 3-1) Lire la suite
15/10/2018
Autoroute Poitiers-Limoges : les études de faisabilité sont lancées Lire la suite
14/10/2018
Rugby : victoire du Stade poitevin Lire la suite
14/10/2018
Politique : Romain Bonnet élu président de la fédération LR de la Vienne Lire la suite
14/10/2018
Poitiers : décès d'un inspecteur général de l'Education nationale Lire la suite
13/10/2018
Volley-Ball - Victoire du Stade poitevin face à Chaumont Lire la suite
13/10/2018
Motoball - Le MBC Neuville s'impose face à Carpentras Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques