Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Vendredi 27 juillet - 21h Venez observer l'éclipse de Lune à Sèvres-Anxaumont (accès route de Bignoux, chemin de la déchetterie).

Vie locale

Municipales 2014

Les acteurs économiques interrogent les candidats

Seuls deux candidats ont répondu présents à l'invitation lancée par les associations économiques de Grand Poitiers. Jacqueline Daigre (UMP-UDI) et Eric Duboc (NPCP) ont présenté leur vision des déplacements des salariés, de la sécurité des zones économiques et commerciales ainsi que de l'aménagement du territoire.

A elles trois, ces associations (Réso Ouest, Entrepreneurs du futur et  Cap au sud) couvrent un territoire où sont installées plus de 2 000 entreprises et 18 000 salariés... Ce constat incite Eric Duboc à pousser un cri du coeur : "Il n'y a pas que les administrations publiques qui font vivre Poitiers." Avant d'adresser un message direct au grand absent de la soirée, le maire sortant Alain Claeys : "Le fait qu'il ne soit pas là montre le peu d'importance qu'il donne aux entreprises." Le ton est donné. Une trentaine de dirigeants adhérents avaient fait le déplacement jusqu'au Patio, le restaurant de l'Hôtel de France, au nord de Poitiers, pour venir écouter les propositions des deux candidats de droite et centre-droit. 

Déplacements des salariés
Les deux candidats écartent d'un revers de la main la mise en place d'un Bus à haut niveau de service (BHNS), "trop cher et nécessitant trop de travaux". Jacqueline Daigre a rappelé son souhait de rendre "les transports publics gratuits pour tous à partir de septembre 2017". Le 18 février prochain, lors de la présentation complète de son programme aux Salons de Blossac, elle recevra d'ailleurs le soutien du maire de Châteauroux, ville dans laquelle cette mesure a été mise en place.

Eric Duboc a, lui, insisté sur l'instauration de "navettes régulières entre Poitiers et la Technopole du Futuroscope, utilisant les rails libérés par le TGV à partir de 2017". Il parie aussi sur le développement d'un "chronobus, qui circulerait sur les mêmes voies que les voitures tout en étant prioritaire".

Vidéoprotection, c'est oui !
Les deux candidats se sont déclarés favorables à la vidéoprotection dans certains quartiers (sans les nommer pour ne pas stigmatiser) et dans les zones économiques. "Il faut dédramatiser la vidéoprotection", estime Eric Duboc, qui avoue néanmoins ne pas mettre la sécurité en première ligne de ses priorités : "Poitiers est une ville tranquille."

Zones commerciales : trop, c'est trop !
En matière d'aménagement du territoire, les deux candidats ont eu du mal à développer leur argumentaire : "Tant que nous ne sommes pas aux manettes, nous n'avons pas une vue d'ensemble." Un seul constat : "La surface commerciale a progressé de 30% en dix ans, alors que la population n'a augmenté que de 10%. On est allé trop loin sur le développement des zones en périphérie de Poitiers", commente Eric Duboc.

De son côté, Jacqueline Daigre a considéré comme "bien fait" l'équilibre entre les zones nord (Chasseneuil) et sud (Poitiers-sud), avant de proposer la création d'"une implantation spécifique d'entreprises du numérique sur la zone République IV", à commencer par une "école de codeurs aux débouchés importants".

Commerce, la Ville doit avoir le dernier mot
Le candidat sans étiquette, ancien député de la Vienne, a évoqué la place majeure des commerces de proximité dans les quartiers. Selon lui, "la Ville devrait avoir un pouvoir sur les créations et suppressions des commerces, surtout quand ce sont les derniers".

Romain Mudrak le 13/02/14

A lire également :

Programmes de Cinéma Comme des rois Les Aventures de Robin des Bois Everybody knows

Publicité

Les dépêches

20/07/2018
Le local de l'association était un bar non déclaré Lire la suite
19/07/2018
10 bougies pour le festival Zaka Lire la suite
19/07/2018
Basket/Pro B - Jay Threatt de retour aux affaires à Poitiers Lire la suite
19/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
18/07/2018
Quand Le Gorafi se paie (gentiment) Poitiers Lire la suite
17/07/2018
Faits divers - Près de 20 kg de résine de cannabis saisis près de Vivonne Lire la suite
17/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
Archives



    Publicité
      les rubriques informations pratiques