Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Sam. 6 oct. FESTI86/THÉÂTRE AMATEUR - 20h45 - Sexe, magouilles et culture générale de Laurent Baffie par la Pirouette Théâtre (59)
  • Vend. 5 oct. FESTI86/THÉÂTRE AMATEUR - 20h45 - Sacrées canailles de Charles Istace par les Utopistes (37)
  • Sam. 29 sept. FESTI86/THÉÂTRE AMATEUR - 14h45 - Les amis du placard de Gabor Rassov par La Belle équipe (Paris), suivi de A ta santé Hubert, de Claude Cohen par Vestiaire des filles (Castres)


Education

Formation

FBS Tours : la grève est lancée

A Tours, les trois-quarts des salariés de France Business School ont démarré une grève symbolique en arborant un brassard noir. En parallèle, ils ont envoyé une lettre ouverte aux élus de la Vienne et de Touraine. En l’absence de réponse, ils menacent de débrayer le 3 décembre. Le campus de Poitiers ne participe pas au mouvement pour l'instant.

Nous ne pouvons pas assister passifs et résignés à l’actuelle dégradation de la situation de notre école. Pas plus à sa disparition.” Le message est clair. Il a été expédié aux représentants du syndicat mixte des financeurs de l’ex-Escem Poitiers-Tours, parmi lesquels figurent le Conseil général de la Vienne, Grand Poitiers et la Chambre de commerce et d’industrie de la Vienne.

Les salariés signataires sont inquiets de la mauvaise rentrée de leur école, qui n’a attiré que 400 étudiants sur les 700 escomptés. Depuis la fusion de l’Escem avec les écoles de commerce d’Amiens, Clermont-Ferrand et Brest, les questions se multiplient sur les  nouvelles méthodes pédagogiques, de recrutement et sur les capacités financières de l’établissement.

“Des recettes dépourvues de réalisme”

Assises sur une forte hausse de la collecte de la taxe d’apprentissage, le développement significatif des contrats de recherche et le fundraising, les projections de recettes apparaissent des plus optimistes et dépourvues de réalisme dans le contexte économique actuel, plus encore en l’absence de reconnaissance concrète de  France Business School aujourd’hui”, précise la lettre reçue par les élus.

Nous pointons aujourd’hui une organisation opaque et un mode de management intenable, que relèvent les autorités compétentes de la Médecine du Travail et de l’Inspection du Travail, et que souligne un absentéisme maladie d’une importance jusqu’alors inconnue dans nos rangs.”

A l’heure où “
un lourd soutien financier des collectivités territoriales est désormais sollicité (environ 7,2M€ pour l’ensemble des cinq campus, selon la CFDT de l’Escem), sur la base de chiffres laissant espérer la pérennité d’un modèle économique dont nous dénonçons chaque jour les dérives” (...) “les résultats attendus ne sont pas au rendez-vous.”

Lire aussi :
FBS, les salariés votent la grève à Tours
L'Ecole de commerce rate sa rentrée

Romain Mudrak le 25/11/13

Programmes de Cinéma Nous, les intranquilles Place publique Plaire, aimer et courir vite

Publicité

Les dépêches

23/09/2018
Handball/N2M - Grand Poitiers Handball 86 enchaîne à Objat Lire la suite
22/09/2018
Fait divers - A Poitiers, un mineur interpellé pour vol de voiture et de bijoux Lire la suite
22/09/2018
Une vente d'affiches de cinéma au CGR Poitiers Castille Lire la suite
22/09/2018
Sécurité routière - Ce week-end, contrôles renforcés sur les routes Lire la suite
22/09/2018
Handicap : les aidants familiaux sortent de l’ombre Lire la suite
21/09/2018
Indiscrète : rendez-vous le 23 novembre Lire la suite
20/09/2018
Le projet de territoire présenté ce soir Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité
      les rubriques informations pratiques